Forums des assistantes maternelles et des parents employeurs

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Charte du forum, Comportement & Modération : cliquez ici
Accèdez directement à l'index articles & infos du forum : cliquez ici
Découvrez : le club privilège - les petites annonces gratuites - les activités et coloriages gratuits

#1 04-01-2017 17:16:33

kokorin
Membre
Inscription : 04-01-2017
Messages : 10
Site Web

imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

Bonjour,

Et merci de me lire, j'aimerais vous parler de mon histoire d'avoir des points de vue extérieur.

Voila ma femme a trouvé une assistante maternelle pour notre enfant, Un contrat a été signé y a un mois de cela avec début de la période d'essai pour ce mois de janvier (temps de travail ; semaine impaire  lundi mardi vendredi, semaine paire mardi mercredi) .
fin du mois de décembre ma femme convient avec elle par téléphone d'une période d'adaptation le lundi 2 janvier.
Entre temps l'Assmat lui glisse qu'elle ne pourrait pas garder la petite le mercredi après midi
Elle précise que le lundi matin 2 janvier elle va amener son enfant à l'école pour 8H.

Du coup c'est compliqué car
--> le mercredi après midi on avait besoin de faire garder la petite,
--> le contrat spécifie 8H-18H si elle doit amener son enfant tous les matins à l'école comment qu'on fait ?
--> Le lundi 2 janvier les écoles sont fermées donc y emmener son enfant, bof quoi...

Suite à notre rendez vous du 2 janvier, on constate avec dédain que  notre fille doit porter une culotte d'abduction pendant les prochaines semaines (ce qui limite ses déplacements en voiture, vu qu'elle rentre pu dans le cosy ou la nacelle) et est donc plus lourd à gérer

Du coup on a décidé de mettre un terme au contrat avec cette assmat qui est encore en période d'essai et n'a pas travaillé la moindre heure.
Quand ma femme lui a annoncé, elle s'est agacée (logique en soi) de la situation et à directement réclamé le mois de salaire. En nous précisant que ça lui a fait perdre une famille qui a demandé entre temps (qu'elle pourra toujours rappeler en soi)

Le truc c'est qu'il y a surement un fond de malentendu mais dans cette situation là, mais la confiance est clairement entamée

D'un côté je comprends bien qu'il faille "indemniser" cette dame, car il y a un contrat qui a été signé.
Mais réclamer le mois complet, alors qu'elle n'a pas travaillée la moindre heure pour nous, plus le fait qu'on se questionne sur son intégrité, car bon quand on évoque les "petites histoires" du dessus selon l'assistante maternelle c'est ma femme qui n'a rien compris, ben ça refroidit carrément, car seul l'aspect financier a été évoqué. 

Le truc c'est que c'est assez déstabilisant de mettre les pieds là dedans on a jamais embauché quelqu'un, que déjà on a le sentiment d'être au pied du mur dans un délire "ma parole contre la sienne"...
Ca pousse pas à la confiance. Ca vous est déjà arrivé à vous ?

Hors ligne

#2 04-01-2017 18:36:44

severine78
Membre
Inscription : 16-03-2008
Messages : 402
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

bonjour

votre enfant a t il ete garder le 02/01?

Hors ligne

#3 04-01-2017 18:46:33

sophie
Modérateur
Lieu : Derrière l'objectif
Inscription : 25-08-2006
Messages : 36 320
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

kokorin a écrit :

Bonjour,

Et merci de me lire, j'aimerais vous parler de mon histoire d'avoir des points de vue extérieur.

Voila ma femme a trouvé une assistante maternelle pour notre enfant, Un contrat a été signé y a un mois de cela avec début de la période d'essai pour ce mois de janvier (temps de travail ; semaine impaire  lundi mardi vendredi, semaine paire mardi mercredi) .
fin du mois de décembre ma femme convient avec elle par téléphone d'une période d'adaptation le lundi 2 janvier.
Entre temps l'Assmat lui glisse qu'elle ne pourrait pas garder la petite le mercredi après midi
Elle précise que le lundi matin 2 janvier elle va amener son enfant à l'école pour 8H.

Du coup c'est compliqué car
--> le mercredi après midi on avait besoin de faire garder la petite,
--> le contrat spécifie 8H-18H si elle doit amener son enfant tous les matins à l'école comment qu'on fait ?
--> Le lundi 2 janvier les écoles sont fermées donc y emmener son enfant, bof quoi...

Suite à notre rendez vous du 2 janvier, on constate avec dédain que  notre fille doit porter une culotte d'abduction pendant les prochaines semaines (ce qui limite ses déplacements en voiture, vu qu'elle rentre pu dans le cosy ou la nacelle) et est donc plus lourd à gérer

Du coup on a décidé de mettre un terme au contrat avec cette assmat qui est encore en période d'essai et n'a pas travaillé la moindre heure.
Quand ma femme lui a annoncé, elle s'est agacée (logique en soi) de la situation et à directement réclamé le mois de salaire. En nous précisant que ça lui a fait perdre une famille qui a demandé entre temps (qu'elle pourra toujours rappeler en soi)

Le truc c'est qu'il y a surement un fond de malentendu mais dans cette situation là, mais la confiance est clairement entamée

D'un côté je comprends bien qu'il faille "indemniser" cette dame, car il y a un contrat qui a été signé.
Mais réclamer le mois complet, alors qu'elle n'a pas travaillée la moindre heure pour nous, plus le fait qu'on se questionne sur son intégrité, car bon quand on évoque les "petites histoires" du dessus selon l'assistante maternelle c'est ma femme qui n'a rien compris, ben ça refroidit carrément, car seul l'aspect financier a été évoqué. 

Le truc c'est que c'est assez déstabilisant de mettre les pieds là dedans on a jamais embauché quelqu'un, que déjà on a le sentiment d'être au pied du mur dans un délire "ma parole contre la sienne"...
Ca pousse pas à la confiance. Ca vous est déjà arrivé à vous ?

Bonjour 

1/ Le contrat a été signé à quelle date ? et quel est le jour du début du contrat mentionné dessus ?

2/ Lors de la signature du contrat vous n'aviez pas évoqué l'éventuel trajet  scolaire de l'enfant de l'assmat ?
Et est-ce un trajet régulier ou occasionnel ?

3/ Pour l'accueil du mercredi après-midi, même question est ce un besoin de l'assmat ponctuel ou un changement des conditions du contrat ?

4/ "on constate avec dédain que  notre fille doit porter une culotte d'abduction pendant les prochaines semaines"
Pourquoi vous constatez avec "dédain" ?

Suite a ça vous décidez de rompre le contrat ... vous avez avisé l'assmat à quelle date ?

Hors ligne

#4 04-01-2017 21:33:01

kikine747
Membre
Inscription : 15-10-2012
Messages : 8 139
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

bonsoir
effectivement si vous avez signé le contrat et que dessus il y a une date pour la prise de poste vous devez bien indemniser votre am sur la base 1/2 mois de salaire brut

vous avez bien du voir qu'elle avait un enfant scolarisé vous n'avez pas pensé qu'elle ferait le trajet au moins matin et soir?
perso j'en parle dès l'entretien et clairement elle aurait du le faire également, mais quand on voit ma fille de 6 ans je pense que cela coule de source que je l'emmène a l'école...

pour le mercredi c'est la 1ère semaine de l'année.. donc impaire et donc nullement l'obligation de prendre votre fille ce jour contrairement a ce que vous pensez puisque c'est en semaine paire qu'elle travaille le mercredi or, nous sommes semaine 1... si c'est pour tous les mercredis ou elle ne sera pas dispo, effectivement c'est plus délicat pour elle....

Dernière modification par kikine747 (04-01-2017 21:35:16)


ça y est mon petit haricot s'est transformé en une magnifique petite fille en 9 mois et 1 jour tongue big_smile

Hors ligne

#5 04-01-2017 21:41:13

chris84
MODERATEUR
Inscription : 20-01-2009
Messages : 26 110
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

kikine747 a écrit :

bonsoir
effectivement si vous avez signé le contrat et que dessus il y a une date pour la prise de poste vous devez bien indemniser votre am sur la base 1/2 mois de salaire brut

vous avez bien du voir qu'elle avait un enfant scolarisé vous n'avez pas pensé qu'elle ferait le trajet au moins matin et soir?
perso j'en parle dès l'entretien et clairement elle aurait du le faire également, mais quand on voit ma fille de 6 ans je pense que cela coule de source que je l'emmène a l'école...

pour le mercredi c'est la 1ère semaine de l'année.. donc impaire et donc nullement l'obligation de prendre votre fille ce jour contrairement a ce que vous pensez puisque c'est en semaine paire qu'elle travaille le mercredi or, nous sommes semaine 1... si c'est pour tous les mercredis ou elle ne sera pas dispo, effectivement c'est plus délicat pour elle....


sauf que lundi 2 janvier il n'y avait pas école wink
mais cela reste une problématique pour les autres jours biensûr

sans réponse aux questions de sophie par l'auteur, on ne peut pas en dire plus

Hors ligne

#6 04-01-2017 21:44:31

kikine747
Membre
Inscription : 15-10-2012
Messages : 8 139
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

chris84 a écrit :
kikine747 a écrit :

bonsoir
effectivement si vous avez signé le contrat et que dessus il y a une date pour la prise de poste vous devez bien indemniser votre am sur la base 1/2 mois de salaire brut

vous avez bien du voir qu'elle avait un enfant scolarisé vous n'avez pas pensé qu'elle ferait le trajet au moins matin et soir?
perso j'en parle dès l'entretien et clairement elle aurait du le faire également, mais quand on voit ma fille de 6 ans je pense que cela coule de source que je l'emmène a l'école...

pour le mercredi c'est la 1ère semaine de l'année.. donc impaire et donc nullement l'obligation de prendre votre fille ce jour contrairement a ce que vous pensez puisque c'est en semaine paire qu'elle travaille le mercredi or, nous sommes semaine 1... si c'est pour tous les mercredis ou elle ne sera pas dispo, effectivement c'est plus délicat pour elle....


sauf que lundi 2 janvier il n'y avait pas école wink
mais cela reste une problématique pour les autres jours biensûr

sans réponse aux questions de sophie par l'auteur, on ne peut pas en dire plus

tu dis ça, mais..... j'ai bien failli y emmener la mienne ce jour là lol


ça y est mon petit haricot s'est transformé en une magnifique petite fille en 9 mois et 1 jour tongue big_smile

Hors ligne

#7 04-01-2017 21:56:25

chris84
MODERATEUR
Inscription : 20-01-2009
Messages : 26 110
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

sophie a écrit :
kokorin a écrit :

Bonjour,

Et merci de me lire, j'aimerais vous parler de mon histoire d'avoir des points de vue extérieur.

Voila ma femme a trouvé une assistante maternelle pour notre enfant, Un contrat a été signé y a un mois de cela avec début de la période d'essai pour ce mois de janvier (temps de travail ; semaine impaire  lundi mardi vendredi, semaine paire mardi mercredi) .
fin du mois de décembre ma femme convient avec elle par téléphone d'une période d'adaptation le lundi 2 janvier.
Entre temps l'Assmat lui glisse qu'elle ne pourrait pas garder la petite le mercredi après midi
Elle précise que le lundi matin 2 janvier elle va amener son enfant à l'école pour 8H.

Du coup c'est compliqué car
--> le mercredi après midi on avait besoin de faire garder la petite,
--> le contrat spécifie 8H-18H si elle doit amener son enfant tous les matins à l'école comment qu'on fait ?
--> Le lundi 2 janvier les écoles sont fermées donc y emmener son enfant, bof quoi...

Suite à notre rendez vous du 2 janvier, on constate avec dédain que  notre fille doit porter une culotte d'abduction pendant les prochaines semaines (ce qui limite ses déplacements en voiture, vu qu'elle rentre pu dans le cosy ou la nacelle) et est donc plus lourd à gérer

Du coup on a décidé de mettre un terme au contrat avec cette assmat qui est encore en période d'essai et n'a pas travaillé la moindre heure.
Quand ma femme lui a annoncé, elle s'est agacée (logique en soi) de la situation et à directement réclamé le mois de salaire. En nous précisant que ça lui a fait perdre une famille qui a demandé entre temps (qu'elle pourra toujours rappeler en soi)

Le truc c'est qu'il y a surement un fond de malentendu mais dans cette situation là, mais la confiance est clairement entamée

D'un côté je comprends bien qu'il faille "indemniser" cette dame, car il y a un contrat qui a été signé.
Mais réclamer le mois complet, alors qu'elle n'a pas travaillée la moindre heure pour nous, plus le fait qu'on se questionne sur son intégrité, car bon quand on évoque les "petites histoires" du dessus selon l'assistante maternelle c'est ma femme qui n'a rien compris, ben ça refroidit carrément, car seul l'aspect financier a été évoqué. 

Le truc c'est que c'est assez déstabilisant de mettre les pieds là dedans on a jamais embauché quelqu'un, que déjà on a le sentiment d'être au pied du mur dans un délire "ma parole contre la sienne"...
Ca pousse pas à la confiance. Ca vous est déjà arrivé à vous ?

Bonjour 

1/ Le contrat a été signé à quelle date ? et quel est le jour du début du contrat mentionné dessus ?

2/ Lors de la signature du contrat vous n'aviez pas évoqué l'éventuel trajet  scolaire de l'enfant de l'assmat ?
Et est-ce un trajet régulier ou occasionnel ?

3/ Pour l'accueil du mercredi après-midi, même question est ce un besoin de l'assmat ponctuel ou un changement des conditions du contrat ?

4/ "on constate avec dédain que  notre fille doit porter une culotte d'abduction pendant les prochaines semaines"
Pourquoi vous constatez avec "dédain" ?

Suite a ça vous décidez de rompre le contrat ... vous avez avisé l'assmat à quelle date ?

Hors ligne

#8 05-01-2017 10:54:37

Fila
Aide Modérateur
Inscription : 02-12-2010
Messages : 3 134
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

Envoyez au plus vite un recommandé à votre am stipulant qu'étant donné
- qu'elle ne s'est pas rendue disponible le 02/01 à 8h pour démarrer son travail comme stipulé au contrat.
- qu'elle vous a prévenue oralement qu'elle refusait de travailler les mercredis, contrairement aux horaire prévus initialement
- qu'elle vous a dit de ne pas être en mesure d'assurer les horaires prévu contrat, soit le matin à 8h, car elle doit accompagner son enfant à l'école.
Datez le plus possible vous dire (lors de la conversation téléphonique du jj/mm/aaaa;, vous nous avez annoncé que...)

Que vous considérez donc qu'elle refuse donc de respecter le contrat auquel elle s'était engagée et que vous souhaitez donc mettre  un terme à celui-ci en respectant la procédure de la période d'essai prévue au contrat.
Que vous considérez que les absences du 02/01 et suivantes lui sont imputables et par conséquent, aucun salaire ne lui sera versé.
Que vous vous réservez le droit de lui demander une indemnité d'1/2 mois de salaire brut comme prévu dans l'engagement réciproque que vous avez signé (si jamais vous en avez signé un).

Le soucis, c'est qu'elle a changé les conditions d'accueil oralement seulement, mais que vous n'en avez aucune preuve. Commencer par mettre par écrit  ce désaccord "officialisera" ce désaccord sur les horaires. Vous pouvez mettre fin au contrat, mais en tant qu'employeur, vous devez respecter un certain formalisme, dans le cas contraire, cela vous sera reproché.

Dans tous les cas, vous ne lui devez pas un mois de salaire entier.


signat11.gif

Hors ligne

#9 05-01-2017 13:14:35

sophie
Modérateur
Lieu : Derrière l'objectif
Inscription : 25-08-2006
Messages : 36 320
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

Fila a écrit :

Envoyez au plus vite un recommandé à votre am stipulant qu'étant donné
- qu'elle ne s'est pas rendue disponible le 02/01 à 8h pour démarrer son travail comme stipulé au contrat.
- qu'elle vous a prévenue oralement qu'elle refusait de travailler les mercredis, contrairement aux horaire prévus initialement
- qu'elle vous a dit de ne pas être en mesure d'assurer les horaires prévu contrat, soit le matin à 8h, car elle doit accompagner son enfant à l'école.
Datez le plus possible vous dire (lors de la conversation téléphonique du jj/mm/aaaa;, vous nous avez annoncé que...)

Que vous considérez donc qu'elle refuse donc de respecter le contrat auquel elle s'était engagée et que vous souhaitez donc mettre  un terme à celui-ci en respectant la procédure de la période d'essai prévue au contrat.
Que vous considérez que les absences du 02/01 et suivantes lui sont imputables et par conséquent, aucun salaire ne lui sera versé.
Que vous vous réservez le droit de lui demander une indemnité d'1/2 mois de salaire brut comme prévu dans l'engagement réciproque que vous avez signé (si jamais vous en avez signé un).

Le soucis, c'est qu'elle a changé les conditions d'accueil oralement seulement, mais que vous n'en avez aucune preuve. Commencer par mettre par écrit  ce désaccord "officialisera" ce désaccord sur les horaires. Vous pouvez mettre fin au contrat, mais en tant qu'employeur, vous devez respecter un certain formalisme, dans le cas contraire, cela vous sera reproché.

Dans tous les cas, vous ne lui devez pas un mois de salaire entier.


Faut-il encore savoir ce qui est écrit sur le contrat !!!! wink

On ne connait pas la date réelle du début du contrat !
On ne connait pas les conditions du contrat !
On ne sait pas si les demandes de l'assmat sont ponctuelles ou définitives !

Alors avant d'être aussi vindicative il faut connaitre les détails de ce contrat.

Hors ligne

#10 06-01-2017 10:20:21

kokorin
Membre
Inscription : 04-01-2017
Messages : 10
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

sophie a écrit :

Bonjour 

1/ Le contrat a été signé à quelle date ? et quel est le jour du début du contrat mentionné dessus ?

2/ Lors de la signature du contrat vous n'aviez pas évoqué l'éventuel trajet  scolaire de l'enfant de l'assmat ?
Et est-ce un trajet régulier ou occasionnel ?

3/ Pour l'accueil du mercredi après-midi, même question est ce un besoin de l'assmat ponctuel ou un changement des conditions du contrat ?

4/ "on constate avec dédain que  notre fille doit porter une culotte d'abduction pendant les prochaines semaines"
Pourquoi vous constatez avec "dédain" ?

Suite a ça vous décidez de rompre le contrat ... vous avez avisé l'assmat à quelle date ?

Bonjour et merci de m'avoir lu,

1) contrat signé fin novembre, début de la période d'essai le 2 janvier pour une durée d'un mois
2) non l'histoire du trajet n'a pas été évoqué, ça pouvait être son mari qui emmène les enfants à l'école (d'ailleurs c'est lui qui a été cherché l'enfant à l'école le jour ou on l'a rencontrée).

3) justement c'est là qu'est le problème quand l'assmat l'a annoncé à ma femme, ma femme a compris tous les mercredis (elle n'avait pas donné de date spécifique, sachant que les semaines impaires elle ne travaille pas le mercredi) mais quand on l'a recontacté pour lui annoncer qu'elle allait être remerciée elle dit ah mais non c'est juste pour ce mercredi (alors qu'elle n'est pas censée travailler ce mercredi, c'était semaine impaire)

4) la culotte d'abduction c'est une autre histoire, ma fille a une dysplasie sévère de la hanche diagnostiquée dès le premier mois (enfant né en siège), mais les équipements fournis au préalable n'étaient pas adaptés, entre la pédiatre et l'orthopédiste on a eu des discours diamétralement opposés et maintenant on doit mettre une culotte d'abduction, ce qui est franchement plus lourd il me faut 17-18min pour effectuer un change complet et en plus ça rentre juste juste dans la turbulette, après l'essentiel c'est que la chtite ne soit pas gênée.

Sinon on a pas avisé l'assmat de la date quand on l'a appelé pour cela, on est en attente de nouvelles de la RAM pour savoir ce qui est légal ou pas vis à vis de cela.

Cela reste un problème évident de communication, mais cela part pas sur des bases saines. Perso je compte l'indemniser mais lui payer le mois complet comme elle l'avait réclamé je ne pense pas.

Dernière modification par kokorin (06-01-2017 12:17:49)

Hors ligne

#11 06-01-2017 12:05:19

zuenna
Aide Modérateur
Lieu : Dans les montagnes
Inscription : 19-04-2011
Messages : 14 216
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

le 2 janvier, est ce vous qui avez refusé d'emmener votre fille ou est ce l'ass mat qui a refusé l'accueil?

Lui avez vous signé une autorisation de déplacement en voiture et si oui, avec restrictions ??

Hors ligne

#12 06-01-2017 12:53:51

kokorin
Membre
Inscription : 04-01-2017
Messages : 10
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

zuenna a écrit :

le 2 janvier, est ce vous qui avez refusé d'emmener votre fille ou est ce l'ass mat qui a refusé l'accueil?

Lui avez vous signé une autorisation de déplacement en voiture et si oui, avec restrictions ??


Bonjour, alors le 2 janvier elle devait la prendre pour faire sa période d'adaptation, mais il se trouve que le CHU nous a donné un rendez vous le même jour pour la petite, (c'est là qu'on a apprit qu'il fallait mettre une culotte d'abduction)

donc on appelle l'ass mat' en lui disant que finalement on pourrait pas faire cette période là le matin qu'on verrait potentiellement l'après midi (à la base elle doit la garder de 8 à 18H) et là elle nous dit que ça "l'arrange" car elle devait emmener son enfant à l’école pour 8H (au final le rdv médical s'est prolongé jusqu'en après midi). Oralement on s'était mis d'accord que ces heures là seraient payées.

Concernant l’autorisation de déplacement en voiture je ne me rappelle pas avoir vu ça sur le contrat. J'imagine que c'est une option

Dernière modification par kokorin (06-01-2017 12:56:13)

Hors ligne

#13 06-01-2017 12:58:14

zuenna
Aide Modérateur
Lieu : Dans les montagnes
Inscription : 19-04-2011
Messages : 14 216
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

Et ensuite, les autres jours, pourquoi n'y a t il pas eu accueil ?

Hors ligne

#14 06-01-2017 13:10:12

dada62
Membre
Inscription : 29-12-2010
Messages : 3 192
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

Finalement le contrat a été signé mais l'enfant n'est jamais venu.
Vous devez donc 1/2 mois de salaire brut à votre AM.

Hors ligne

#15 06-01-2017 13:20:45

jesuiscool
Membre
Inscription : 31-05-2014
Messages : 695
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

kokorin a écrit :
zuenna a écrit :

le 2 janvier, est ce vous qui avez refusé d'emmener votre fille ou est ce l'ass mat qui a refusé l'accueil?

Lui avez vous signé une autorisation de déplacement en voiture et si oui, avec restrictions ??


Bonjour, alors le 2 janvier elle devait la prendre pour faire sa période d'adaptation, mais il se trouve que le CHU nous a donné un rendez vous le même jour pour la petite, (c'est là qu'on a apprit qu'il fallait mettre une culotte d'abduction)

donc on appelle l'ass mat' en lui disant que finalement on pourrait pas faire cette période là le matin qu'on verrait potentiellement l'après midi (à la base elle doit la garder de 8 à 18H) et là elle nous dit que ça "l'arrange" car elle devait emmener son enfant à l’école pour 8H (au final le rdv médical s'est prolongé jusqu'en après midi). Oralement on s'était mis d'accord que ces heures là seraient payées.

Concernant l’autorisation de déplacement en voiture je ne me rappelle pas avoir vu ça sur le contrat. J'imagine que c'est une option


une adaptation ne se fait pas de 8h à 18 h sinon ça ne se nomme plus adaptation surtout pour un 1 er jour

Donc ce n'est pas ELLE qui à refusé votre enfant mais vous qui aviez un empêchement nuance ...

Contrat signé ,vous lui devez un demi mois de salaire

Hors ligne

#16 06-01-2017 14:21:50

kokorin
Membre
Inscription : 04-01-2017
Messages : 10
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

On ne lui a pas confié car la petite porte une culotte d'abduction depuis le 2 janvier et l'assistante maternelle était au courant pour le port du lange câlin mais pas pour ce nouvel "équipement", il aurait fallu lui montrer comment faire sachant que pour nous aussi ça a été tout nouveau. Du coup j'ia posé quelques jours pour la garder

Hors ligne

#17 06-01-2017 14:31:23

chris84
MODERATEUR
Inscription : 20-01-2009
Messages : 26 110
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

kokorin a écrit :

On ne lui a pas confié car la petite porte une culotte d'abduction depuis le 2 janvier et l'assistante maternelle était au courant pour le port du lange câlin mais pas pour ce nouvel "équipement", il aurait fallu lui montrer comment faire sachant que pour nous aussi ça a été tout nouveau. Du coup j'ia posé quelques jours pour la garder

Peu importe
Il y a un malheureux concours de circonstances
Beaucoup d'incomprehension et de non dits

Tout cela doit se solder par un courrier de votre part disant que vous ne donnez pas suite à votre engagement et que de ce fait vous lui versez 1/2 mois de salaire brut indiqué au contrat en indemnité.
Faites cela au plus vite et tournez la page
Il y a plus important pour le moment vous occuper de votre enfant et trouver une assistante maternelle conforme à vos attentes et vos critères (trajet scolaire, mercredi etc)

Hors ligne

#18 06-01-2017 14:39:45

kokorin
Membre
Inscription : 04-01-2017
Messages : 10
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

jesuiscool a écrit :

une adaptation ne se fait pas de 8h à 18 h sinon ça ne se nomme plus adaptation surtout pour un 1 er jour

Donc ce n'est pas ELLE qui à refusé votre enfant mais vous qui aviez un empêchement nuance ...

Contrat signé ,vous lui devez un demi mois de salaire

bon pour remettre les choses au clair,

à la base elle devait faire sa période d’adaptation la matinée du 2 janvier environ 1-2H.
Il se trouve que c'était le jour de sa première  journée de boulot ben ma foi qu'à cela ne tienne ça ne m'aurait pas posé de problèmes, mais ça ne s'est pas fait car il y avait un rendez vous fixé par le CHU 3 jours plus tôt pour le 2 janvier vu l'urgence de mettre un équipement adapté à la dysplasie sévère de ma fille.


S'il faut lui filer la moitié du mois je le ferais c'est qu'elle a réclamé le mois complet et que je voulais savoir ce qui était légal ou pas compte tenu des circonstances. 
Y a clairement des problèmes de communication et de confiance et je ne confierais pas mon premier enfant à quelqu'un avec qui j'ai des difficultés à me faire comprendre.

Hors ligne

#19 06-01-2017 14:41:34

kokorin
Membre
Inscription : 04-01-2017
Messages : 10
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

chris84 a écrit :
kokorin a écrit :

On ne lui a pas confié car la petite porte une culotte d'abduction depuis le 2 janvier et l'assistante maternelle était au courant pour le port du lange câlin mais pas pour ce nouvel "équipement", il aurait fallu lui montrer comment faire sachant que pour nous aussi ça a été tout nouveau. Du coup j'ia posé quelques jours pour la garder

Peu importe
Il y a un malheureux concours de circonstances
Beaucoup d'incomprehension et de non dits

Tout cela doit se solder par un courrier de votre part disant que vous ne donnez pas suite à votre engagement et que de ce fait vous lui versez 1/2 mois de salaire brut indiqué au contrat en indemnité.
Faites cela au plus vite et tournez la page
Il y a plus important pour le moment vous occuper de votre enfant et trouver une assistante maternelle conforme à vos attentes et vos critères (trajet scolaire, mercredi etc)


je suis totalement d'accord c'est aussi malheureux pour l'Assmat' que pour nous mais faut en passer par là, j'attends de savoir ce que la RAM me dira,je lui donnerais la moitié de son mois avec une petite prime pour le dérangement et terminé.

Merci pour vos réponses ^^

Hors ligne

#20 06-01-2017 15:00:40

nounou3loulous
Membre
Inscription : 09-09-2010
Messages : 2 912
Site Web

Re : imbroglio avec l'assmat / rupture de contrat

Les RAM ne sont pas toujours au fait de la réglementation.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB