Forums des assistantes maternelles et des parents employeurs

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Charte du forum, Comportement & Modération : cliquez ici
Accèdez directement à l'index articles & infos du forum : cliquez ici
Découvrez : le club privilège - les petites annonces gratuites - les activités et coloriages gratuits

#41 07-04-2017 07:19:54

Drine37
Membre
Inscription : 10-03-2012
Messages : 2 782
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

chris84 a écrit :

D'autres collègues font 60 ou 70h mais ne sont pas au taquet toute la journée, ça n'est pas le même accueil du tout...

Et pourquoi qu'elles ne seraient pas au taquet toute la journée ?

Quand on s'occupe d'enfants on a pas trop le choix que d'être vigilante toute la journée et de s'occuper des enfants, on va pas aller faire la sieste ou ses courses en laissant les enfants tout seul .....

Et ce n'est pas parce qu'on ne leur fait pas faire des chefs-d'oeuvres (activités manuelles) toute la journée que l'on ne s'en occupe pas et qu'on est pas au taquet si c'est de cela que tu parles wink

Je ne comprend pas ta remarque .....

Que nous ne soyons pas toutes égales face à la fatigue, là oui je suis d'accord car effectivement j'en ai souvent vu se noyer dans un verre d'eau big_smile mais je ne crois pas que l'on puisse accueillir des enfants sans s'en occuper ......


smile to life smile

Hors ligne

#42 07-04-2017 07:40:30

caro52
Membre
Inscription : 26-04-2011
Messages : 4 805
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Drine37 a écrit :
chris84 a écrit :

D'autres collègues font 60 ou 70h mais ne sont pas au taquet toute la journée, ça n'est pas le même accueil du tout...

Et pourquoi qu'elles ne seraient pas au taquet toute la journée ?

Quand on s'occupe d'enfants on a pas trop le choix que d'être vigilante toute la journée et de s'occuper des enfants, on va pas aller faire la sieste ou ses courses en laissant les enfants tout seul .....

Et ce n'est pas parce qu'on ne leur fait pas faire des chefs-d'oeuvres (activités manuelles) toute la journée que l'on ne s'en occupe pas et qu'on est pas au taquet si c'est de cela que tu parles wink

Je ne comprend pas ta remarque .....

Que nous ne soyons pas toutes égales face à la fatigue, là oui je suis d'accord car effectivement j'en ai souvent vu se noyer dans un verre d'eau big_smile mais je ne crois pas que l'on puisse accueillir des enfants sans s'en occuper ......

je pense que chris voulait parler du nombre d'enfants en accueil simultanément.

Hors ligne

#43 07-04-2017 10:17:33

cedila
Membre
Lieu : entre champs et forêt
Inscription : 09-05-2012
Messages : 5 994
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Allons, poses toi 5 minutes et réfléchis wink

L'organisation avec tes enfants:

En ce2, ta fille doit faire ses devoirs toute seule (ce n'est pas lui rendre service de rester penchée au dessus du cahier et du livre. Soit elle peut travailler dans le bruit, soit elle s'isole dans la cuisine, sa chambre....  elle ne vient te voir qu'en cas de problème ou pour vérifier qu'elle connait bien sa leçon ou poésie.

A cet age, elle peut aussi se doucher sans que tu sois à coté...

Pendant la sieste des petits, tu peux éplucher tes légumes, ou lancer une cuisson pour le repas du soir.
D'ailleurs, tu n'as pas l'obligation non plus d'être à 4 pattes sur le tapis avec eux tout le temps. Les enfants doivent aussi apprendre à jouer seuls. 1 activité, 1 ou 2 lecture, 1 puzzle et 1 tour, 3/4 dinettes virtuelles, c'est, à mon sens suffisant: pas obligé de les occuper en permanence tous les jours. (Du coup, tes légumes, tu peux les éplucher tout en les surveillant)

Le week-end, ménage et rangement se font en famille, tous ensemble, comme le dit Nanny. Et tu n'as pas à t'interdire de recevoir. Si le lundi matin tout n'est pas en place quand les enfants arrivent, ce n'est pas dramatique, tu peux continuer à sortir ton matériel même s'ils sont déjà là   tu verras, ils seront ravis  lol

Dis toi bien qu'on ne peut pas avoir le controle sur tout. Avant de faire plaisir à la pmi, ilo faut te faire plaisie à toi et à ta famille.
Si un jour les loulous sont à la sieste à 13h15 et pas à 13h, ça n'aura aucune importance.

Certes, nous sommes pas égaux face à la fatigue, mais objectivement, 3 enfants à gérer 50h/semaine, c'est du taff, oui, mais pas de quoi être débordée à ce point..................

A condition de savoir lacher prise sur certains trucs secondaires et de savoir dire non aux hc     smile


Test du bbcode FluxBB

Hors ligne

#44 08-04-2017 08:53:51

Drine37
Membre
Inscription : 10-03-2012
Messages : 2 782
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

caro52 a écrit :

je pense que chris voulait parler du nombre d'enfants en accueil simultanément.

Je ne sais pas, je ne comprend pas et vois pas le rapport ..... j'attend qu'elle en dise plus smile


smile to life smile

Hors ligne

#45 10-04-2017 14:06:14

chouchoul
Membre
Inscription : 06-07-2015
Messages : 136
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Actuellement en conges, je fais le point Apres 18  Mois de métier .
Je ne sais pas si je suis faite pour continuer en fait, enfin, je parle de long terme.

En fait, le métier déteins de trop, sur le reste de ma vie.
Le fait de devoir multiplier les heures d accueil pour gagner sa vie, forcément t , Ca prend du temps, Ca empiète sur le temps de la vie privée.

Le soir, je disais, je suis extrêmement fatiguée et me couche comme les poules, je ne vois min mari , qui rentre tard, que 1h.
Je le croise 1h entre midi et 2 mais,je suis en plein rush et donc pas dispo.
Je me trouve déjà, pas assez dispo pour les enfants mais il en est de meme pour mon mari et ca joue sur notre relation.

J irais même bcp plus loin.
Ca joue sur toute ma vie sociale.
Plus de collegues, plus aucune discutions avec des adultes en journée, enfermée à la maison ou Bien seule avec les enfants au parc qd il fait beau.
Mes collegues ne sont pas géographiquement assez proches pr se prévoir des rencontres avec les petits.
Le soir je fini trop tard pour pratiquer un sport ou faire une activité.
Le ram est archi nul .
Je ne vois donc personne malgres mes diverses tentatives.
Je trouve que plus le temps passe, plus je deviens asociale sans le vouloir. Je me suis habituée à cette vie sans trop de contacts.
Du coup j ai l'impression parfois d être perdue, quand enfin je suis "en société", ex, hier, autour d un barbeuc chez des amis qui avaient invités du monde :
Je me sens très pauvre niveau conversation, alors que je n ai jamais ressentie cela avant.
Je vois les gens, discuter de tout et de rien, de politiques, de choses qu ils ont fait ou qu ils ont vu , de leurs vie Quoi!
Et à coté ... mais bordel comme la mienne paraît pauvre !!! Raconter mes journées de travail, à part à une amie Maman, Ben ce n est pas quelque chose de folichon quoi!
Et le travail me coupe tellement du monde, que , constemment enfermée dans ma prison dorée, je m appauvrie complètement en terme de sujet de conversation... je ne sais plus échanger ?

Là, en vacances, je peux vivre chez moi comme je l entend, laisser ma planche à repasser au milieu du salon, ma fille jouer au salon avec des minuscules playmobiles, je peux lever le pied sur le ménage car aucun parents ne pourra juger la propreté ou la sécurité des lieux.
Je ne suis pas là à regarder si quelqu'un a oublié son rasoir au bord du lavabo ou son couteau sur la table .
Car ç est Ca, le fond du problème, que je suis toujours sur le qui vive, ce qui me stresse et me met ma pression et me transforme en mégère auprès des miens

Hors ligne

#46 10-04-2017 14:18:05

chris84
MODERATEUR
Inscription : 20-01-2009
Messages : 26 110
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

chouchoul a écrit :

Actuellement en conges, je fais le point Apres 18  Mois de métier .
Je ne sais pas si je suis faite pour continuer en fait, enfin, je parle de long terme.

En fait, le métier déteins de trop, sur le reste de ma vie.
Le fait de devoir multiplier les heures d accueil pour gagner sa vie, forcément t , Ca prend du temps, Ca empiète sur le temps de la vie privée.

Le soir, je disais, je suis extrêmement fatiguée et me couche comme les poules, je ne vois min mari , qui rentre tard, que 1h.
Je le croise 1h entre midi et 2 mais,je suis en plein rush et donc pas dispo.
Je me trouve déjà, pas assez dispo pour les enfants mais il en est de meme pour mon mari et ca joue sur notre relation.

J irais même bcp plus loin.
Ca joue sur toute ma vie sociale.
Plus de collegues, plus aucune discutions avec des adultes en journée, enfermée à la maison ou Bien seule avec les enfants au parc qd il fait beau.
Mes collegues ne sont pas géographiquement assez proches pr se prévoir des rencontres avec les petits.
Le soir je fini trop tard pour pratiquer un sport ou faire une activité.
Le ram est archi nul .
Je ne vois donc personne malgres mes diverses tentatives.
Je trouve que plus le temps passe, plus je deviens asociale sans le vouloir. Je me suis habituée à cette vie sans trop de contacts.
Du coup j ai l'impression parfois d être perdue, quand enfin je suis "en société", ex, hier, autour d un barbeuc chez des amis qui avaient invités du monde :
Je me sens très pauvre niveau conversation, alors que je n ai jamais ressentie cela avant.
Je vois les gens, discuter de tout et de rien, de politiques, de choses qu ils ont fait ou qu ils ont vu , de leurs vie Quoi!
Et à coté ... mais bordel comme la mienne paraît pauvre !!! Raconter mes journées de travail, à part à une amie Maman, Ben ce n est pas quelque chose de folichon quoi!
Et le travail me coupe tellement du monde, que , constemment enfermée dans ma prison dorée, je m appauvrie complètement en terme de sujet de conversation... je ne sais plus échanger ?

Là, en vacances, je peux vivre chez moi comme je l entend, laisser ma planche à repasser au milieu du salon, ma fille jouer au salon avec des minuscules playmobiles, je peux lever le pied sur le ménage car aucun parents ne pourra juger la propreté ou la sécurité des lieux.
Je ne suis pas là à regarder si quelqu'un a oublié son rasoir au bord du lavabo ou son couteau sur la table .
Car ç est Ca, le fond du problème, que je suis toujours sur le qui vive, ce qui me stresse et me met ma pression et me transforme en mégère auprès des miens

En avançant dans le métier je pense qu'on relativise plus, et qu'on se met moins de pression
Niveau conversation en société certes on utilise moins de vocabulaire en journée avec les enfants, mais je ne trouve pas du tout que nous ayons des relations pauvres... nous vivons des choses très enrichissantes

Effectivement si dans la balance vous ne voyez plus que des mauvais côtés ou quasiment plus de bons, il est sage de penser à faire autre chose, c'est tellement important de s'epanouir dans ce que l'on fait

Hors ligne

#47 10-04-2017 14:26:49

chris84
MODERATEUR
Inscription : 20-01-2009
Messages : 26 110
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Drine37 a écrit :
chris84 a écrit :

D'autres collègues font 60 ou 70h mais ne sont pas au taquet toute la journée, ça n'est pas le même accueil du tout...

Et pourquoi qu'elles ne seraient pas au taquet toute la journée ?

Quand on s'occupe d'enfants on a pas trop le choix que d'être vigilante toute la journée et de s'occuper des enfants, on va pas aller faire la sieste ou ses courses en laissant les enfants tout seul .....

Et ce n'est pas parce qu'on ne leur fait pas faire des chefs-d'oeuvres (activités manuelles) toute la journée que l'on ne s'en occupe pas et qu'on est pas au taquet si c'est de cela que tu parles wink

Je ne comprend pas ta remarque .....

Que nous ne soyons pas toutes égales face à la fatigue, là oui je suis d'accord car effectivement j'en ai souvent vu se noyer dans un verre d'eau big_smile mais je ne crois pas que l'on puisse accueillir des enfants sans s'en occuper ......

Je n'ai pas dit "ne pas s'en occuper" j'ai dit qu'elles ne sont pas au taquet 70h par Semaine
Dans le sens que en faisant de telles amplitudes oui les collègues qui font ces horaires là me disent faire les courses, et/ou la sieste,... au parc elle s'asseoient pour souffler un coup et laissent les petits se débrouiller, car elles sont fatiguées... elles le disent!

Je ne parle pas des activités manuelles et je suis bien d'accord on est pas du tout obligées d'en faire tous les jours!
quand je dit "au taquet" je veux dire vigilance totale pendant 70h dans la Semaine ben non, toutes le disent qu'elles sont crevées et ne font pas 70h concentrées sur l'accueil et uniquement sur ça
Elle s'octroient des moments de pause et se permettent plus d'emmener les enfants sur des choses persos, qu'elles n'arrivent pas à faire quand les petits sont partis
Vu leurs amplitudes les parents sont ok avec ça je pense...
Et je suis persuadée que si elles pouvaient gagner le même salaire en ne faisant que 35 ou 40h et allez soyons folles 3 petits au lieu de 4 voire +, et bien elles accepteraient!

Beaucoup de collègues sont obligées de supporter de telles amplitudes pour gagner un salaire suffisant et ne peuvent restreindre leur planning à cause du point de vue financier!


Et c'est en cela que je conseillais l'auteure de la discussion de bien voir ses priorités si financièrement on peut se le permettre de choisir ses plannings pour etre moins fatiguée et plus dispo pour sa famille
Alors faisons le
La vie est trop courte
Chacun doit pouvoir faire ses choix de vie

Hors ligne

#48 10-04-2017 14:28:32

Drine37
Membre
Inscription : 10-03-2012
Messages : 2 782
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

chouchoul a écrit :

Actuellement en conges, je fais le point Apres 18  Mois de métier .
Je ne sais pas si je suis faite pour continuer en fait, enfin, je parle de long terme.

En fait, le métier déteins de trop, sur le reste de ma vie.
Le fait de devoir multiplier les heures d accueil pour gagner sa vie, forcément t , Ca prend du temps, Ca empiète sur le temps de la vie privée.

Le soir, je disais, je suis extrêmement fatiguée et me couche comme les poules, je ne vois min mari , qui rentre tard, que 1h.
Je le croise 1h entre midi et 2 mais,je suis en plein rush et donc pas dispo.
Je me trouve déjà, pas assez dispo pour les enfants mais il en est de meme pour mon mari et ca joue sur notre relation.

J irais même bcp plus loin.
Ca joue sur toute ma vie sociale.
Plus de collegues, plus aucune discutions avec des adultes en journée, enfermée à la maison ou Bien seule avec les enfants au parc qd il fait beau.
Mes collegues ne sont pas géographiquement assez proches pr se prévoir des rencontres avec les petits.
Le soir je fini trop tard pour pratiquer un sport ou faire une activité.
Le ram est archi nul .
Je ne vois donc personne malgres mes diverses tentatives.
Je trouve que plus le temps passe, plus je deviens asociale sans le vouloir. Je me suis habituée à cette vie sans trop de contacts.
Du coup j ai l'impression parfois d être perdue, quand enfin je suis "en société", ex, hier, autour d un barbeuc chez des amis qui avaient invités du monde :
Je me sens très pauvre niveau conversation, alors que je n ai jamais ressentie cela avant.
Je vois les gens, discuter de tout et de rien, de politiques, de choses qu ils ont fait ou qu ils ont vu , de leurs vie Quoi!
Et à coté ... mais bordel comme la mienne paraît pauvre !!! Raconter mes journées de travail, à part à une amie Maman, Ben ce n est pas quelque chose de folichon quoi!
Et le travail me coupe tellement du monde, que , constemment enfermée dans ma prison dorée, je m appauvrie complètement en terme de sujet de conversation... je ne sais plus échanger ?

Là, en vacances, je peux vivre chez moi comme je l entend, laisser ma planche à repasser au milieu du salon, ma fille jouer au salon avec des minuscules playmobiles, je peux lever le pied sur le ménage car aucun parents ne pourra juger la propreté ou la sécurité des lieux.
Je ne suis pas là à regarder si quelqu'un a oublié son rasoir au bord du lavabo ou son couteau sur la table .
Car ç est Ca, le fond du problème, que je suis toujours sur le qui vive, ce qui me stresse et me met ma pression et me transforme en mégère auprès des miens

En effet si c'est ce que tu penses de notre métier, arrêtes et fais autre chose, celui-là n'est certainement pas fait pour toi ou toi pour lui wink

Bon courage pour la suite ....


smile to life smile

Hors ligne

#49 10-04-2017 14:40:56

Drine37
Membre
Inscription : 10-03-2012
Messages : 2 782
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

chris84 a écrit :

Je n'ai pas dit "ne pas s'en occuper" j'ai dit qu'elles ne sont pas au taquet 70h par Semaine
Dans le sens que en faisant de telles amplitudes oui les collègues qui font ces horaires là me disent faire les courses, et/ou la sieste,... au parc elle s'asseoient pour souffler un coup et laissent les petits se débrouiller, car elles sont fatiguées... elles le disent!

Je ne parle pas des activités manuelles et je suis bien d'accord on est pas du tout obligées d'en faire tous les jours!
quand je dit "au taquet" je veux dire vigilance totale pendant 70h dans la Semaine ben non, toutes le disent qu'elles sont crevées et ne font pas 70h concentrées sur l'accueil et uniquement sur ça
Elle s'octroient des moments de pause et se permettent plus d'emmener les enfants sur des choses persos, qu'elles n'arrivent pas à faire quand les petits sont partis
Vu leurs amplitudes les parents sont ok avec ça je pense...
Et je suis persuadée que si elles pouvaient gagner le même salaire en ne faisant que 35 ou 40h et allez soyons folles 3 petits au lieu de 4 voire +, et bien elles accepteraient!

Beaucoup de collègues sont obligées de supporter de telles amplitudes pour gagner un salaire suffisant et ne peuvent restreindre leur planning à cause du point de vue financier!


Et c'est en cela que je conseillais l'auteure de la discussion de bien voir ses priorités si financièrement on peut se le permettre de choisir ses plannings pour etre moins fatiguée et plus dispo pour sa famille
Alors faisons le
La vie est trop courte
Chacun doit pouvoir faire ses choix de vie

Ok je comprend mieux ce que tu veux dire bien que pour moi même fatigué, tu restes malgré tout vigilante à 100% sur les enfants même si tu fais autre chose en même temps, on ne peut pas prendre de risque avec de si petits enfants wink on se repose quand ils sont à la sieste et pas quand ils sont réveillés, pour celles qui en ont le temps smile

Et bien sur que si je pouvais avoir le même salaire en faisant moitié moins d'heures et en ne travaillant plus 6 jours sur 7, je serais d'accord, mais je ne m'occuperais pas des enfants de façon différente, c'est là où je ne suis pas d'accord avec toi, la façon dont on s'en occupe est notre choix éducatif et non en fonction de notre fatigue, en tout cas c'est ainsi que je le vois wink


smile to life smile

Hors ligne

#50 10-04-2017 14:44:17

chris84
MODERATEUR
Inscription : 20-01-2009
Messages : 26 110
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Alors j'ose espérer que les collègues dont je parle, si elles faisaient 35h, feraient alors leurs courses et rdv persos en dehors des temps d'accueil, et soient moins sur les nerfs avec les petits, tu vois je me disais que ça venait de leur fatigue
Mais si tu me dis que pour toi l'accueil est le même (qualité d'accueil et d'investissement de l'assmat auprès des petits) si on bosse 35h ou 70h alors je me pose des questions

Hors ligne

#51 10-04-2017 15:17:51

Drine37
Membre
Inscription : 10-03-2012
Messages : 2 782
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

chris84 a écrit :

Alors j'ose espérer que les collègues dont je parle, si elles faisaient 35h, feraient alors leurs courses et rdv persos en dehors des temps d'accueil, et soient moins sur les nerfs avec les petits, tu vois je me disais que ça venait de leur fatigue
Mais si tu me dis que pour toi l'accueil est le même (qualité d'accueil et d'investissement de l'assmat auprès des petits) si on bosse 35h ou 70h alors je me pose des questions

Peut-être ne sont-elles pas faites pour ce métier et effectivement je pense que pour ce genre de personne malheureusement quelque soit le nombre d'heures, cela ne change pas grand chose ......

Mais je te rassure, j'ai des collègues qui comme moi accueillent des petits 6 jours sur 7 avec des amplitudes horaires du style 7h à 20h30 et ne passent pas leurs nerfs sur les enfants wink mais assurent et sont vigilantes wink

Je crois surtout que tout le monde ne peut pas faire ce métier, comme tous les métiers d'ailleurs, on est fait pour ou on ne l'est pas big_smile


smile to life smile

Hors ligne

#52 10-04-2017 15:32:52

chris84
MODERATEUR
Inscription : 20-01-2009
Messages : 26 110
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Drine37 a écrit :
chris84 a écrit :

Alors j'ose espérer que les collègues dont je parle, si elles faisaient 35h, feraient alors leurs courses et rdv persos en dehors des temps d'accueil, et soient moins sur les nerfs avec les petits, tu vois je me disais que ça venait de leur fatigue
Mais si tu me dis que pour toi l'accueil est le même (qualité d'accueil et d'investissement de l'assmat auprès des petits) si on bosse 35h ou 70h alors je me pose des questions

Peut-être ne sont-elles pas faites pour ce métier et effectivement je pense que pour ce genre de personne malheureusement quelque soit le nombre d'heures, cela ne change pas grand chose ......

Mais je te rassure, j'ai des collègues qui comme moi accueillent des petits 6 jours sur 7 avec des amplitudes horaires du style 7h à 20h30 et ne passent pas leurs nerfs sur les enfants wink mais assurent et sont vigilantes wink

Je crois surtout que tout le monde ne peut pas faire ce métier, comme tous les métiers d'ailleurs, on est fait pour ou on ne l'est pas big_smile

Je pense que si des personnes peuvent devenir non bientraitantes du fait de la fatigue
!
J'en ai connu en structure et qui étaient sur les nerfs aussi

Ça se voit dans le d'hôpitaux et les maisons de retraite aussi...
Des pros qui sont dépassés car trop d'heures, de pression, de stress... et ne sont plus aussi dispos et bienveillantes avec les autre humains dont ils ont la charge pu même avec leurs collègues de travail

Voilà pourquoi selon mi chacune doit savoir voir ses limites et ce qu elle peut accepter ou pas
Et on a le droit de se tromper et de corriger le tir et réduire les plannings ou le nbre d'enfants si ça ne va pas wink
Il faut oser le faire et c'est très pro de le faire pour moi

Hors ligne

#53 10-04-2017 15:49:58

Drine37
Membre
Inscription : 10-03-2012
Messages : 2 782
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Bien sur que cela est possible et que cela existe mais il ne faut pas en faire une généralité ....

Et heureusement car en tant que mère de famille, les enfants on ne les as pas 10 ou 12 heures par jour mais 24h24h, 7 jours/7jours, 12 mois/12 mois alors oui il y a des mamans qui craquent mais peu par rapport au nombre de maman sur terre. Certaines ne peuvent pas assumer plus d'un ou deux enfants alors que d'autres en ont huit ou dix smile

Assmat et maman, c'est la même fatigue, on s'occupe d'enfants toute la journée, on ne peut pas comparer ce métier avec les métiers en hôpitaux ou maison de retraite ou autre ......

Et je suis tout à fait d'accord avec le fait de connaître ses limites smile


smile to life smile

Hors ligne

#54 10-04-2017 19:32:37

chouchoul
Membre
Inscription : 06-07-2015
Messages : 136
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Je rejoins cris84 dans son analyse concernant le temps de travail.
Personnellement, je l'ai vécu ainsi.
J ai commencé le métier à mi temps, 3 enfants qui se ne retrouvaient ensemble que peu souvent, et pas plus de 35h hebdomadaires de travail.
Ca n'a rien à voir, mais alors rien de rien !
Je commençais à 9h au plus tot.
À 9h, j avais eu le temps de me préparais, de prendre mon temps de déjeuner de m occuper de mes enfants de les emmener à l ecole à 8h30 de faire une course en rentrant ou 30 min de ménage à fond !!
Quand les enfants arrivaient, moi, j avais déjà effectué toutes les choses à faire...
Il m'est arrivé d aller courir avant 9h, ou d aller faire un papier.
Rien d autre à penser en journée que mes petits.
Le soir idem,  car j avais des départs entre 15h30 et 17h gros max.
Et en gardant le mercredi de repos, du temps pr tout aussi : courses coiffeur aprèm avec mes enfants etc etc
Du temps pr tout, pr moi, pr ma famille et mes obligations.

....mais une paie qui ne permet pas de vivre.

Bref absolument rien à voir avec 50 à 60h de travail.
On accueille pas pareil, ç est indéniable.
Déjà il y a une certaine fatigue quelle soit physique ou psychologique car une attention, à tout moment, Ca fatigue oui.
Et surtout, il y a toujours cet effet "groupe", avec les petits systématiquement ensemble et qui ne peuvent pas recevoir une pleine et entière attention car le partage avec les camarades.
Quand on est à mi temps et que les petits de croisent en journée, il y a le décalage des petits moment qu on ne passe juste avec un. Je trouve l accueil bcp plus attentioné , de meilleure qualité.

Hors ligne

#55 10-04-2017 19:48:59

chris84
MODERATEUR
Inscription : 20-01-2009
Messages : 26 110
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

chouchoul a écrit :

Je rejoins cris84 dans son analyse concernant le temps de travail.
Personnellement, je l'ai vécu ainsi.
J ai commencé le métier à mi temps, 3 enfants qui se ne retrouvaient ensemble que peu souvent, et pas plus de 35h hebdomadaires de travail.
Ca n'a rien à voir, mais alors rien de rien !
Je commençais à 9h au plus tot.
À 9h, j avais eu le temps de me préparais, de prendre mon temps de déjeuner de m occuper de mes enfants de les emmener à l ecole à 8h30 de faire une course en rentrant ou 30 min de ménage à fond !!
Quand les enfants arrivaient, moi, j avais déjà effectué toutes les choses à faire...
Il m'est arrivé d aller courir avant 9h, ou d aller faire un papier.
Rien d autre à penser en journée que mes petits.
Le soir idem,  car j avais des départs entre 15h30 et 17h gros max.
Et en gardant le mercredi de repos, du temps pr tout aussi : courses coiffeur aprèm avec mes enfants etc etc
Du temps pr tout, pr moi, pr ma famille et mes obligations.

....mais une paie qui ne permet pas de vivre.

Bref absolument rien à voir avec 50 à 60h de travail.
On accueille pas pareil, ç est indéniable.
Déjà il y a une certaine fatigue quelle soit physique ou psychologique car une attention, à tout moment, Ca fatigue oui.
Et surtout, il y a toujours cet effet "groupe", avec les petits systématiquement ensemble et qui ne peuvent pas recevoir une pleine et entière attention car le partage avec les camarades.
Quand on est à mi temps et que les petits de croisent en journée, il y a le décalage des petits moment qu on ne passe juste avec un. Je trouve l accueil bcp plus attentioné , de meilleure qualité.

Vous avez avancé
dans votre réflexion pour vos contrats?

Hors ligne

#56 10-04-2017 20:21:17

cedila
Membre
Lieu : entre champs et forêt
Inscription : 09-05-2012
Messages : 5 994
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Il n'y a pas que cela. ça dépend aussi de l'ages des enfants, de leur "caractère"

En 2013/2014, j'avais 3 bébés de 4 et 9 mois. Tout cumulé, je bossais de 7h30 à 18h30, 4 jours par semaine, soit 44h. Je me souviens que le premier mois a été difficile, mais après, c'était assez  génial.
Plus grands, une vraie complicité s'est installée entre eux et ils étaient toujours partants pour un jeux ou une activité.

J'étais fatiguée, oui, mais il y avait une bonne dynamique.

Depuis 1 an, j'ai eu 2 enfants de 4 mois et 16 mois et en ce moment, ces loulous qui ont maintenant 14 et 27 mois ont été rejoints par 2 bébés de bientôt 5 mois. je travaille toujours 44h par semaine, mais c'est beaucoup plus compliqué.

Les bébés ont des rythmes complètement opposés et les 2 grands  ont des centres d'intérêt diamétralement différents, ce qui est normal en soi.
Ils n'aiment pas particulièrement les activités, les sorties au ram sont très compliquées pour la grande qui reste tétanisée au milieu de la pièce et n'en profite pas.
Cette petite est très renfermée un mot plus haut que l'autre, une situation nouvelle, quelqu'un à la maison (mes filles ou mon mari en l'occurrence, ou le voisin qui passe prendre quelque chose, un pe), et c'est le drame, des pleurs à n'en plus finir.

Le loulou, lui, c'est plutôt le genre casse cou dont le principal centre d'intérêt est de mettre tout à la bouche, de répandre le plus de jouets aux 4 coins de la pièce et de trouver ce qu'il ne faut pas faire....
Rien d'extraordinaire vu leur age, mais je ne me sens pas du tout boostée, plus de créativité, d'envie.  Je les caline, je les nourrie, je les change, je les console, je leur parle, je les surveille, mais bon, je trouve qu'il y a peu d'interaction, surtout entre les grands et moi et cela rend le travail assez inintéressant en fait.

Et plus que de la fatigue physique, c'est de la fatigue morale car, ben, je m'ennuie........ tout en ayant l'impression de courir tout le temps.

J'ai eu aussi cette sensation d'un appauvrissement intellectuel, de n'avoir rien d'intéressant à raconter, mais si on se prend un peu en main (lecture, émissions intéressantes), si on se force à sortir, ça se soigne plutôt bien.
Ce qui me sauve aussi, c'est de plonger mon nez dans les cours de philo de ma fille et de parler de mon ancien travail avec mes amies (j'ai d'ailleurs toujours l'impression d'avoir un pied dedans, de ne pas être vraiment partie).

Donc, chouchoul, si tu ne trouves pas ton compte dans ce métier, changes en avant d'être coincée dedans. Mais dis toi bien que l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs. Il y a tout un tas de facteurs qui vont faire qu'une période sera bonne ou mauvaise.

Perso, si je regrette d'avoir quitter mon ancienne entreprise, je préfère tout de même rester assmat que d'aller tenir la caisse du supermarché du coin.
Rien n'est parfait, il faut connaître ses limites, se les imposer, savoir ce qui est notre priorité, tout en sachant qu'il y aura toujours un ou des sacrifices à faire.


Test du bbcode FluxBB

Hors ligne

#57 11-04-2017 08:30:43

bbmaydav
Membre
Inscription : 04-09-2007
Messages : 1 585
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

je pense comme les collègues, si tu te sens si mal, il est temps d'arrêter, de faire une pause, de choisir un autre métier.
on a toutes des périodes de ras le bol où les vacances nous font un bien fou, mais ce qui ne me semble pas "normal", c'est de ne pas avoir envie de reprendre le boulot à la fin des vacances (et je ne parle pas du petit moment où on se dit qu'on resterait en vacances, hein , je parle de l'angoisse réelle de la reprise) si tu ressens cela, alors effectivement, je pense que continuer n'aura pas de sens.
ça m'est arrivé de ne pas être en forme, mais tout les matins, quand les enfants arrivent je suis contente de les retrouver. les moments où j'avais la boule au ventre avant l'arrivée d'un enfant ont été très rares (je cherche mais je me rappelle pas) et j'espère que cela continuera ainsi.
biensur on a toutes des moments de fatigue, d'énervement, perso c'était il y a quelques mois avec 2 bébés (1 qui dormait peu et l'autre qui pleurait tt le temps), et là, c'est clair qu'il me tardait qu'ils grandissent! mais ces moments doivent passer.

Hors ligne

#58 11-04-2017 14:52:31

marmotte.13
Membre
Inscription : 17-09-2012
Messages : 255
Site Web

Re : Travailler plus, toujours plus...

Bonjour,

Quels ages ont tes propres enfants ? peux tu les laisser un peu en centre aere ?

Quand j ai commencé j avais 2 agrements et ma fille avait 6 ans. Au debut des contrats instits. Franchement c etait top presque je "m ennuyais". puis je suis passée de 2 à 3 puis 4 agrements et des contrats infirmieres. Mon mari en deplacement à la semaine donc je gerais tout. Eh bien ça allait je ne me sentais pas debordée meme si pendant les vacances c etait moins evident.

Aujourd hui j ai un enfant en bas age et une ado. Et je trouve forcement que c est bien plus difficile et fatiguant maintenant car je n arrete pas du matin et soir et je ne "deconnecte pas". Pourtant j ai des horaires "cool".

Je sais que ce n est qu un passage le temps que deuz grandisse et pourtant c est une enfant tres autonome et independante.Et quand de temps en temps j ai une journee de libre je savoure et je souffle.

J avoue que j ai un "soucis" avec le menage je suis assez maniaque. D ici peu j ai la chance de pouvoir creer un espace à part pour mons travail, je me languie et je suis sure que ce sera pour moi une grande bouffee d oxygene de pourvoir separer les 2 et pour ma famille aussi

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB