Forums des assistantes maternelles et des parents employeurs

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Charte du forum, Comportement & Modération : cliquez ici
Accèdez directement à l'index articles & infos du forum : cliquez ici
Découvrez : le club privilège - les petites annonces gratuites - les activités et coloriages gratuits

#1 21-11-2009 18:59:57

Ladybug
Membre
Inscription : 24-09-2008
Messages : 7 083
Site Web

sans fessée comment faire?

merci d'épingler, peut-être, pour ne pas perdre?

Il serrait bien sur ce post de ne pas débattre de la question pour ou contre la fessée, mais plutôt d'essayer d'apporter des réponses à celles et ceux qui cherchent une alternative à une éducation basée sur la soumission et qui utilise donc:

la fessée, ou toute autre forme de violence y compris la petite tape, le chantage, la punition, mais aussi la récompense qui n'est que son inverse, l'humiliation, le coin....

Merci de faire partager vos expériences.

Ceci étant dit:

Ce texte n'est pas de moi, d'autres y on réfléchit pour nous.

Certaines ont demandé des solutions pour faire autrement, voici quelques suggestions qui ne sont que celles qui y ont réfléchit. Libre à chacun d'en rajouter d'autres, évidemment, car ce qui convient à l'un, ne correspond pas forcement à l'autre.

Tout d'abord, veuillez poser vos lunettes et pour un temps, aller, au moins le temps de la lecture, accepter celles-ci:
(là, c'était moi)

Abandonnez l'idée que le bébé vous manipule.

Réconfortez le bébé et répondez à ses besoins quand ce dernier les manifeste.

Ne laissez jamais  un bébé pleurer seul, restez avec lui, il a besoin de vous pour traverser une émotion difficile.
Essayez de trouver une réponse appropriée.

Si écouter un bébé, ou un enfant pleurer vous met en colère ou déclenche de la violence, faites appel, dans la mesure du possible à quelqu'un d'autre qui pourra, en votre présence écouter cet enfant.

Si vous le pouvez, ne tentez pas de ''réguler'' ses besoins physiologiques. Un bébé ou un enfant sait instinctivement ce dont il a besoin, au moment où il en a besoin.
Il sait quand il a froid ou faim, il le sait d'autant plus et d'autant mieux que ses parents et les adultes qui s'en occupent lui permettent de faire ses propres expérience.

Bien des luttes pourraient être évitées si pas exemple nous acceptions que les enfant aient faim ou pas au moment des repas, mais aussi en dehors des heures prévues.

Par convention, nous mangeons à heure précise, les enfants, eux, mangent quand leur corps le réclame. A lire certains spécialistes de la nutrition, ils sont sur la bonne voie!
Concernant les repas, notre rôle pourrait consister à proposer des aliments sains, et les enfants, eux choisieraient la quantité, la fréquence et les aliments.

Lorsque l'enfant grandit, il comment à se déplacer...
Il veut toucher à tout, c'est tout à fait normal, il accomplit son travail d'être humain en développement.

Certains ont choisit d'adapter leur environnement en conséquence, et cette période de découverte a été plus reposante pour eux.

D'autres ne l'ont pas souhaité, et ont eu beaucoup plus de limites à poser...

La plupart ont opté pour une solution mixte qui a permis aux enfants de se familiariser progressivement avec la fragilité de certains objets.


Les confrontations surviennet d'autant plus que la curiosité et la mobilité des enfants augmentent et les poussent à explorer, il y a un monde à découvrir.

Quelques idées pour accompagner les enfants dans ses expérience:

Un enfant, vers 2 ans environ, aime beaucoup participer aux activité de la maison: rincer les légumes, apprendre à les éplucher, à les couper, balayer, nettoyer le sol ou les vitres...
Lorsqu'un enfant est nourri par une activité qu'il aime, il peut être très concentré et votre vigilance vous semblera moins nécessaire, ou en tout cas, moins compliquée à exercée.
Lorsqu'il s'empare d'un objet que vous ne souhaitez pas qu'il touche, essayez d'entrouver un autre moins dangeureux ou fragile et qui présentera autant d'intérêt pour lui.
S'il persiste à vouloir ''toucher maladroitement'' quelque chose de délicat qui est précieux pour vous, empêchez-le fermement mais tendrement de s'en approcher.
Il est possible qu'il se mette alors à pleurer ou qu'il fasse une crise de larme, c'est la conséquence logique de la frustration. Ecouter ces manifestations très intenses de déception pourra peut-être constituer pour vous un véritable défi. La plupart des crises durent une quinzaine de minutes.

Il est essentiel de protéger les enfant du danger. Le contenir (le tenir dans ses bras, sur ses genous par exemple) peut aider, des explications claires et concises également.

Pour trouver d'autres solutions, posez-vous les questions suivantes:
Que puis-je mettre en oeuvre qui ne soit ni violent, ni punitif, ni excluant?
Quelle solution créative légère, pourrais-je trouver?

Cela permet souvent de trouver des idées en dehors de nos conditionnements éducatifs, qui nous poussent à revenir inconsciement aux anciennes ''méthodes'' et qui reviennent finalement à blesser les enfants.


Chaque famille a ses propres régles de vie. Comment les transmettre aux enfants sans menace, chantage ou punition?

Un exemple:
(ici, c'est le brossage des dents, mais chacun pourra trouver d'autres exemple pour adapter la manière de faire, dans le même espris)

Si l'enfant n'a plus envie de se brosser les dents, on peut:

l'accompagner chez un dentiste afin qu'il lui explique le bien fondé de l'hygiène dentaire, et la manière de s'y prendre. L'avis d'un professionnel a souvent plus de poids que nos récriminations désespérées.

jouer à se brosser les dents ensemble pendant un temps déterminé par une minuterie de cuisine, quand elle sonne, c'est terminé. (bien sûr, la sonnerie, on adapte pas au repas!!!, mais manger avec les enfants oui!!!)

vous brosser les dents assidûment. Les enfants apprennent surtout par imitation.

Le faire activement participer à la recherche de solutions.

Dans une situation classique de pose de limites, n'hésitez pas à dire ''non'', et, en même temps, soyez prêts à écouter la tristesse, la déception, ou la colère de l'enfant après le refus.

Permettez à l'enfant d'exprimer un ''non'', il apprendra ainsi à se positionner en toute sécurité. (là, c'est moi: c'est aussi en respectant leur ''non'' qu'on leur apprend qu'ils ont le droit de dire non à un adulte, et entre autre, à se protéger de demandes perverses d'adultes: je pense à la pédophilie, mais il y en a d'autre)

Lorsqu'un enfant commet une maladresse par jeu, pour explorer, parce qu'il est fatigué ou stressé, il peut réparer tout simplement. Veillez à ce que cette réparation soit compatible avec son développement psychomoteur, proposez-lui toujours de l'aide.


Que faire si la colère vous submerge?

Isolez-vous ci cela est possible. Certains se défoulent alors en criant ou en tapant dans un coussin (bé vi, ça marche aussi pour les adultes!!!), d'autres préfèrent partir faire un tour...

Respirez profondément

grognez comme un animal sauvage, ça peut aider aussi (défense de rire!!!)

téléphonez à un(e) ami(e) et racontez-lui combien c'est difficile.

Eloignez-vous toujours des enfants si vous sentez la violence monter en vous (l'envie de donner une fessée, une tape, secouer.... par exemple)

Une fois la colère passée, essayez de retrtouver ce qui l'a déclanchée, cela vous aidera pour les prochaines crises.

prenez soin de vous...

Chacun d'entre nous possède un réservoir affectif.
Lorsqu'il est plein, notre seuil de tolérance est très haut, nous vivons chaque événement avec optimisme et enthousiasme.
On pourrait dire que tout va bien dans notre vie.

Par contre, lorsque notre réservoir affectif est vide, notre seuil de tolérance est bas, nous sommes fatigués, parasités par les soucis de la vie quotidienne, nous devenons alors infiniment moins compréhensifs.

Pour un enfant, c'est exactement le même processus qui est à l'oeuvre.

Lorsque ses besoins sont comblés, y compris les besoins d'attentions et de contact, il est joyeux et coopératif.
A l'inverse, lorsque son réservoir est vide, il n'a que peu de moyens de demander clairement ce dont il a besoin.
Il va devenir agressif. Cette agressivité n'est qu'un appel au secours.

Paradoxalement, il n'est pas attirant au moment où il a le plus besoin de nous.


Surtout...

Ne vous attendez pas à un résultat immédiat.
Quand on essaie d'établir une relation de confiance avec un enfant, qu'on ne frappe plus et qu'il n'et pas punis, on peut avoir le sentiment de sans cesse remettre notre ouvrage sur le métier.
Nous ne soumettons plus les enfants, nous n'attendons plus d'eux une obéissance automatique.
Nous sommes plutôt là pour l'aider à grandir, et grandir ne signifit pas apprendre à se soumettre.
Cela signifie plutôt être en contact avec soi et les autres, apprendre à rechercher un équilibre entre nos besoins et ceux des autres, savoir établir des priorités, devenir conscient...

Il faut du temps pour apprendre le monde!


Dans un de ces livres, Alice Miller disait qu'en chacun de nous se trouve une pièce où sont enfermés tous nos vieux monstres (toutes nos blessures d'enfants), et elle ajoutait que seuls nos enfants détiennent la clé de cet endroit terrifiant.
Nos enfants réactivent nos vieilles blessures, à nous de les identifier et de les travailler afin de ne plus être entravé par elles.
Nos bambins nous nous mettent parfois brutalement fasse à nous-mêmes et à notre histoire, c'est l'occasion de prendre conscience de ce qu'a été notre vie d'enfant.

Le fait de vouloir leur donner ce que nous n'avons pas reçu génère bien des conflits et des tiraillements...

Merci d'avoir eux le courage d'aller jusqu'au bout!!!

Dernière modification par Ladybug (04-07-2011 18:07:00)


tdnr.jpg

Hors ligne

#2 21-11-2009 20:09:16

media
Membre
Lieu : La Rochelle
Inscription : 24-01-2007
Messages : 26 517
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

merciiii !! c'est tres vrai !! mais bon faut aussi que les enfants apprennent aussi a etre frustré n'est ce pas ?? big_smile dans la vie scolaire ils seront frustrés dès la rentrée scolaire autant commencer bb big_smile

Dernière modification par media (21-11-2009 20:14:18)


C EST NONOEL ........ IL NEIGE SUR MEDIA YYYYYYYYYYYYYEAAAAAAAAH BIP BIP NNNNNNNNIIIIIIIOOOON

Hors ligne

#3 21-11-2009 20:27:55

Ladybug
Membre
Inscription : 24-09-2008
Messages : 7 083
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

Cela commence déjà bébé. La naissance est une frustration, puis le sevrage, puis apprendre à dormir seul...
Si l'on veut qu'ils apprennent à la supporter, point n'est besoin d'en rajouter. La vie s'en charge suffisamment.
Nous ne sommes pas là pour en rajouter, mais pour les accompagner.


tdnr.jpg

Hors ligne

#4 21-11-2009 20:35:13

4i.modo
Membre
Inscription : 24-07-2006
Messages : 139 793
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

je trouve ce texte très beau smile
oui... jolies theories smile
en esperant qu'un max de mamans et papas y trouvent la "recette"  qu'ils cherchent smile

Hors ligne

#5 21-11-2009 20:37:04

babou 74
MODERATEUR !
Lieu : QUELQUE PART EN HAUTEUR
Inscription : 18-11-2006
Messages : 62 515
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

coucou
en esperant que cette discussion ne fasse pas doublon avec la précedente sad

mais il y a tous les risques que ça finisse comme sur l'autre en
suis pour
suis contre la fessée


Apprends moi à faire tout seul M  Montesssori
INDEX ALPHABETIQUE

bab_fo10.gif              contacter.un.moderateur@gmail.com

Hors ligne

#6 21-11-2009 20:41:57

media
Membre
Lieu : La Rochelle
Inscription : 24-01-2007
Messages : 26 517
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

oui je comprends  mais là dans le texte je ressens qu'en faite si on se fache nous sommes en tort ou fatigué !! pourquoi faire culpabiliser l'adulte ? big_smile si l'adulte se fache c'est tout simplement pour eduquer l'enfant non ? je suis d'accord qu'il faille accompagner l'enfant dans la vie je le conçois bien volontier mais  quand je me fache ce n'est pas parce que je suis fatigué bien au contraire .. quand je suis fatiguée je m'en fiche !!!  là encore on nous "interdit la facherie?" où va ton ? l'education de l'enfant va aller de plus en plus mal !!! maintenant quand un adulte se fache ce sera une faiblesse ou de la fatigue ..?  big_smile


C EST NONOEL ........ IL NEIGE SUR MEDIA YYYYYYYYYYYYYEAAAAAAAAH BIP BIP NNNNNNNNIIIIIIIOOOON

Hors ligne

#7 21-11-2009 20:42:23

babou 74
MODERATEUR !
Lieu : QUELQUE PART EN HAUTEUR
Inscription : 18-11-2006
Messages : 62 515
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

c'est un texte ayant la meme source et le meme auteur que celui que j'ai cité sur l'autre discussion , c'est à dire Alice Miller   wink

Et comme souvent , c'est plus de la théorie que de la pratique smile


Apprends moi à faire tout seul M  Montesssori
INDEX ALPHABETIQUE

bab_fo10.gif              contacter.un.moderateur@gmail.com

Hors ligne

#8 21-11-2009 21:17:51

Ladybug
Membre
Inscription : 24-09-2008
Messages : 7 083
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

babou 74 a écrit :

coucou
en esperant que cette discussion ne fasse pas doublon avec la précedente sad

mais il y a tous les risques que ça finisse comme sur l'autre en
suis pour
suis contre la fessée

J'espère vraiment, vraiment que je n'ai pas pris tout ce temps pour ça!!!
Si les personnes pouvaient partager avec nous les solutions alternatives qu'elles ont trouvé, ça ferait vraiment avancer les choses...
Aller, on verra bien!!!


tdnr.jpg

Hors ligne

#9 21-11-2009 21:23:39

Ladybug
Membre
Inscription : 24-09-2008
Messages : 7 083
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

babou 74 a écrit :

c'est un texte ayant la meme source et le meme auteur que celui que j'ai cité sur l'autre discussion , c'est à dire Alice Miller   wink

Et comme souvent , c'est plus de la théorie que de la pratique smile

Oui effectivement, c'est la même source.
Mais non, je ne crois pas que ce soit uniquement de la théorie. Il y a quand-même quelques exemples plus pragmatiques.

Au besoin, je veux bien venir illustrer ses propos avec des exemples concrets, tout dépendra de la tournure que prend ce post.
Si c'est pour que quelques personnes se permettent ensuite de juger en disant que c'est n'importe quoi, là, évidemment, la discution tournera court!


tdnr.jpg

Hors ligne

#10 21-11-2009 21:30:56

Ladybug
Membre
Inscription : 24-09-2008
Messages : 7 083
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

media a écrit :

oui je comprends  mais là dans le texte je ressens qu'en faite si on se fache nous sommes en tort ou fatigué !! pourquoi faire culpabiliser l'adulte ? big_smile si l'adulte se fache c'est tout simplement pour eduquer l'enfant non ? je suis d'accord qu'il faille accompagner l'enfant dans la vie je le conçois bien volontier mais  quand je me fache ce n'est pas parce que je suis fatigué bien au contraire .. quand je suis fatiguée je m'en fiche !!!  là encore on nous "interdit la facherie?" où va ton ? l'education de l'enfant va aller de plus en plus mal !!! maintenant quand un adulte se fache ce sera une faiblesse ou de la fatigue ..?  big_smile

Le texte parle des fois où l'on se laisse déborder.
On peut très bien dire à un enfant que l'on est pas d'accord avec son comportement sans hurler.
Il suffit de hausser le ton, sans crier, avec calme et détermination.
Il ne s'agit pas de faire culpabiliser mais de faire réfléchir à ce que l'on fait.


tdnr.jpg

Hors ligne

#11 21-11-2009 21:46:33

anthemis
Membre
Inscription : 02-10-2008
Messages : 121
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

creamymagie a écrit :

j'ai honte de le dire, mais ça a été efficace : en 15j il a cessé de foncer sur les prises, mes CD ou mes livres, de manger la télécommande, de tirer les fils du PC....etc
il avait 13 mois.

Voici mon expérience perso avec mes enfants.
Mes 2 premiers enfants, au bout de quelques "non", finissaient par arrêter de convoiter l'objet interdit, ça a été plutôt facile avec eux et j'ai un peu aménagé la maison mais vraiment pas grand chose.
Mon dernier par contre le "non" même d'une voix ferme ne l'a jamais arrêté et ça très très tôt, j'aurais pu répéter non des centaines de fois, le mettre à un autre endroit, essayer de lui proposer une autre activité, rien n'y faisait, quand il avait quelque chose en tête rien ne l'arrêtait.
Avec lui j'ai fini par aménager la maison en conséquence pour ne plus être derrière lui en permanance :
- pour les prises pas de soucis, elles sont protégés donc je ne m'inquiétais plus
- les CD, livres, télécommandes et tout objet de valeur ont été mis en hauteur sur des étagères ou dans des armoires sous clefs
- j'ai mis des protections sur les placards de la cuisine pour qu'il ne puisse plus les ouvrir
- je lui ai interdis la pièce où se trouvait l'ordinateur (fermé à clefs) le temps que le bouton marche/arrêt de l'ordinateur ne l'intéresse plus
- j'ai trouvé un système pour bloquer les portes du meuble où se trouvait tous les appareils hifi
- j'ai mis ma poubelle sur le rebord de la fenêtre
etc...
Quand on va chez des amis où il n'y a pas tous ces aménagements , je lui interdis bien sûr de toucher à ces objets, c'est parfois un peu usant, il fait parfois des crises de colères, je le laisse exprimer sa colère, mais je ne le laisse pas toucher à tout.
Et puis finalement je remarque que maintenant (il a 2ans), certaines choses ne l'intéressent plus, comme toucher les plantes vertes donc je peux remettre des plantes vertes dans la maison, l'ordinateur donc il a de nouveau accès à la pièce où se trouve l'ordinateur, etc...
Et puis maintenant il est aussi capable de manipuler des objets sans les casser comme par exemple les livres, donc je peux à nouveau laisser trainer mes livres, ils ne les abimera plus.
Tout ça pour dire que ici j'ai choisi d'aménager la maison au maximun et que finalement tout ces petits désagréments finissent par passer, et je pense qu'au bout du compte il finira aussi  par ne plus toucher à tout, mais ça prendra peut être plus de temps que pour un enfant à qui on aura mis des tapes sur la mains.

Hors ligne

#12 21-11-2009 23:34:26

anthemis
Membre
Inscription : 02-10-2008
Messages : 121
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

"éduquer pour moi c'est apprendre, préparer l'enfant a etre confronté a des situtations et savoir y réagir "
ok mais il faut aussi tenir compte de son âge.
à qq mois c'est normal qu'un enfant touche à tout, c'est plus fort que lui, c'est son envie d'apprendre et de découvrir qui prime.
Le fait de mettre les objets de valeurs hors de sa portée, en lui donnant les explications, c'est lui dire "ok je comprends ton envie d'explorer, de découvrir le monde en le touchant, mais moi je tiens à cet objet, je le mets donc en sécurité".
C'est respecter son stade de développement, et lui permettre de découvrir le monde qui l'entoure sereinement mais aussi de voir que certaines choses sont interdites et que l'adulte le protège et protège les objets auquel il tient.
Et à partir d'un certain âge, quand il arrive à autre stade de son développement, il comprend tout naturellement.
Exemple avec le bouton marche/arrêt de l'ordinateur : aujourd'hui mon fils a bien compris que je tiens absolument à ce qu'il ne touche pas le bouton de l'ordinateur et que s'il veut pouvoir entrer dans la pièce où il y a l'ordinateur et s'assoir sur mes genoux il ne doit pas y toucher.
Il y a qq mois ça aurait été trop tentant pour lui d'appuyer quand même sur le bouton.
La tape sur la main ou les cris ont un effet plus dissuasif sur le moment, mais finalement l'enfant ne fait plus "la bêtise" par peur de recevoir une tape ou de se faire crier dessus que parce qu'il a réellement compris le sens de ce qu'on lui demande.

Hors ligne

#13 21-11-2009 23:58:07

4i.modo
Membre
Inscription : 24-07-2006
Messages : 139 793
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

je pense sincerement que celles qui souhaitent amenager la maison en fonction de l'enfant, doivent le faire smile
que celles qui laissent un enfant faire des crises chez la famille ou les amis, doivent le faire . smile
il est important de laisser chacune libre de ses opinions et de sa façon de voir les choses.

il est important de respecter celles qui souhaitent expliquer 50 fois la même cjhose à l'enfant, même s'il s'en désinterresse.
il est normal  que tôt ou tard l'enfant ne convoite plus  tout cela smile
car il convoitera autre chose ... qu'il faudra (aussi) cacher/mettre hors de vue.
je ne dirais pas qu'ainsi i on eveillera son sens de la curiosité et  il fouillera pour trouver... et peut être avouera quand il fera une betise par derriere (vers 8 / 10 / 12 16 ans), s'il  sent  maman en detresse de ne plus retrouver qq chose, ou de le retrouver en miette...
car je en sais pas si c''est vrai .


même si je trouve cela hallucinant je le respecte  wink
après tout je suis jeune (si, si) et certainement assez inexperimentée...
je n'ai que 2 enfants, et j'en ai accueillis que quelques uns et élevés quelques autres.. ...

Hors ligne

#14 22-11-2009 00:09:11

labelette
Membre
Lieu : ici et maintenant
Inscription : 10-12-2008
Messages : 3 666

Re : sans fessée comment faire?

bonsoir ,
je n'ai pas particpipé au post sur la fessée,car je suis venue trop tard et du coup, je n'ai pas osé... big_smile
je ne vais pas parler du texte, parce que c'est tellement parfait que je ne m'autorise pas a en parler.....:D


"Mieux vaut qu'il pleuve aujourd'hui, plutot qu'un jour ou il fait beau"
(proverbe breton)

Hors ligne

#15 22-11-2009 00:11:30

4i.modo
Membre
Inscription : 24-07-2006
Messages : 139 793
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

qui a dit qu'il fallait taper avant de dire non??
(d'abord on dit non plusieurs fois avec explication(s) en elevant le ton progressivement en cas de besoin...) 

eventuellement faire un test auditif :
murmurer "tu veux du chocolat?" si l'enfant reagit c'est qu'il a pas lu Alice Miller   ...

la tape sur la main est le dernier recours face à un adorable bambin qui  ne baisse pas les yeux, qui sourit face  au désaroi, qui recommence, quitte à se mettre en danger... et qui te dit avec les yeux : "parle à ma couche, ma tête est malade!"

que celle qui n'a jamais connu cela  me jete  la 1ère couche big_smile
maman ou assmat!

Hors ligne

#16 22-11-2009 00:24:01

labelette
Membre
Lieu : ici et maintenant
Inscription : 10-12-2008
Messages : 3 666

Re : sans fessée comment faire?

4i a écrit :

je pense sincerement que celles qui souhaitent amenager la maison en fonction de l'enfant, doivent le faire smile
que celles qui laissent un enfant faire des crises chez la famille ou les amis, doivent le faire . smile
il est important de laisser chacune libre de ses opinions et de sa façon de voir les choses.

il est important de respecter celles qui souhaitent expliquer 50 fois la même cjhose à l'enfant, même s'il s'en désinterresse.
il est normal  que tôt ou tard l'enfant ne convoite plus  tout cela smile
car il convoitera autre chose ... qu'il faudra (aussi) cacher/mettre hors de vue.
je ne dirais pas qu'ainsi i on eveillera son sens de la curiosité et  il fouillera pour trouver... et peut être avouera quand il fera une betise par derriere (vers 8 / 10 / 12 16 ans), s'il  sent  maman en detresse de ne plus retrouver qq chose, ou de le retrouver en miette...
car je en sais pas si c''est vrai .


même si je trouve cela hallucinant je le respecte  wink
après tout je suis jeune (si, si) et certainement assez inexperimentée...
je n'ai que 2 enfants, et j'en ai accueillis que quelques uns et élevés quelques autres.. ...

merci 4i, tu m'evites d'ecrire...:D...:/


"Mieux vaut qu'il pleuve aujourd'hui, plutot qu'un jour ou il fait beau"
(proverbe breton)

Hors ligne

#17 22-11-2009 00:35:17

labelette
Membre
Lieu : ici et maintenant
Inscription : 10-12-2008
Messages : 3 666

Re : sans fessée comment faire?

Ju a écrit :

J'en connais qui tapent dès le début en même temps qu'ils crient non. Voilà pourquoi.

ju, desolée mais je ne comprends pas...


"Mieux vaut qu'il pleuve aujourd'hui, plutot qu'un jour ou il fait beau"
(proverbe breton)

Hors ligne

#18 22-11-2009 01:21:33

meance
Membre
Inscription : 22-11-2009
Messages : 1
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

Moi je ne suis pas pour la fessée ni n'importe quel châtiment corporel, je trouve ce texte superbe...et Ju a raison, elle n'a pas dit de taper avant de dire non ???

Hors ligne

#19 22-11-2009 09:36:13

jojobb
Membre
Lieu : lyon
Inscription : 23-07-2008
Messages : 4 791
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

4i:je suis morte de rire  mais c est tellement vrai.! chaque enfant est different ,la theorie est une chose la pratique en est une autre!

Hors ligne

#20 22-11-2009 10:19:00

valica
Membre
Lieu : quelque part toujours ailleurs
Inscription : 05-02-2008
Messages : 5 832
Site Web

Re : sans fessée comment faire?

Je viens d'appercevoir cette discussion. Je dois hélas raccrocher très vite. Je reviendrai donc y participer plus tard.

Mais je trouve super l'idée, de n'utiliser cette discussion que pour y déposer des "recettes" des "idées" d'alternatives. et de commenter sur une autre discussion.
Ou de poursuivre ici les commentaires et d'ouvrir une avec seulement les suggestions, afin qu'une personne cherchant des alternatives, puisse parcourir une discussion avec seulement des idées successives, et pas délayées dans les commentaires successifs, aussi intéressants puissent ils être.


v5cs   Je cherche l'inspiration et je reviens...

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB