Forums des assistantes maternelles et des parents employeurs

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

mot de passe perdu Bonjour, nous venons de changer notre mécanisme de mot de passe.
Pour vous reconnecter, vous devez réinitialiser votre mot de passe.
Pour cela :

#21 30-01-2015 16:26:12

Puzzle
Membre
Inscription : 16-01-2012
Messages : 3 039
Site Web

Re : Le burn out maternel

Coucou.

Je crois que tu as eu toutes sortes de bon conseils juste au dessus.
Au passage pourquoi dois tu faire ta prise de sang a 7 h ?
Tu peux y aller en sortant de l'école ( et petit déjeuner ensuite ).

Profites de ce week end. Reposes toi. Créée toi une bulle. Discutes avec ton chéri (as t il compris que tu es au bout du bout ? ).
As tu des amies pour te soutenir ?

Je t'apporte tout mon soutien. Courage.
La pente est raide mais tu vas réussir a la remonter. smile

Hors ligne

30-01-2015 16:26:12

partenaire publicitaire:

#22 30-01-2015 17:03:53

caro52
Membre
Inscription : 26-04-2011
Messages : 6 344
Site Web

Re : Le burn out maternel

pour ta prise de sang : tu peux demander à une infirmière à domicile comme çà tu déjeunes dans la foulée .
courage à toi !
qui a dit que toi et tes soeurs étaient infernales ? toi ou ta mère ?

Hors ligne

#23 30-01-2015 17:08:41

Nasoif44
Membre
Inscription : 11-08-2008
Messages : 9 028
Site Web

Re : Le burn out maternel

je n'ai lu que le post initial.

il m'a émue smile

tu exprimes drôlement bien ce que tu ressens..... c'est sans doute déjà un bon point.

Je te souhaite de réussi à te reconstruire avec la méthode qui t'ira le mieux smile


161104102441482906.gif

Hors ligne

#24 30-01-2015 17:41:02

parme
MODERATEUR
Lieu : POUR VOUS ACCOMPAGNEZ
Inscription : 01-02-2007
Messages : 39 657
Site Web

Re : Le burn out maternel

coucou tu ne pourras pas aller de l'avant si déjà tu ne fais pas ta prise de sang!
car tout est là.et ils se peux que ton énergie revienne si traitement.Et assez rapidement.la maintenant demain oblige toi mince,on ne joue pas avec sa santé.
Après et bien il sera trop tard de prendre les choses en mains,plus tu attends et plus se sera long a soigné.
penses y. et va faire cette examen.
A+


3203.gif?m=1335001717signat20.gif

Hors ligne

30-01-2015 17:41:02

partenaire publicitaire:

#25 30-01-2015 18:38:04

petitboutdemoi59
Membre
Inscription : 27-02-2014
Messages : 226
Site Web

Re : Le burn out maternel

demain matin le labo est ouvert, j'irais faire ma prise de sang.
j'ai pris rendez-vous chez le médecin, je la voit lundi.

Je viens de rentrer de l'école, j'ai fini pas fondre en larmes, non pas à cause des enfants mais car ma voisine aussi mon amie me demande "mais ça va pas ?" et là j'ai craqué.
A peine franchi le seul de la porte, avec ma grosse poussette, mes deux plus jeune, que le grand "Maman y'a tatie au téléphone !"
Le deuxième : "Maman y'a les chiens qui ont fait caca dans le toilette, maman j'ai envie de faire caca, je peux pas y aller, ça pu "!!! Oui pour info, je suis obligée d'enfermer mes chiens quand je part sinon c'est pipi quand je rentre, même si je part 2 mins. Ils ont 15 ans et à part les enfermer, y'a rien à faire malheureusement.

Déjections à ramasser, goûter à gérer ... C'est mon grand qui s'y est collé, nettoyer le toilette, et en râlant en plus, comme d'habitude.

Envie de partir loinnnnnnn

Je ne veux pas me plaindre,

Hors ligne

#26 31-01-2015 10:05:51

Gaelle2293
Membre
Inscription : 24-10-2013
Messages : 787
Site Web

Re : Le burn out maternel

Coucou,
tout d'abord bon courage à toi.

Ensuite je te parlerais de mon point de vu de fille et non de maman (ma fille n'a que 7 mois alors je ne peux pas beaucoup t'aider de ce point là)

Mais ma mère a été dépressive tout au long de sa vie (depuis son divorce, qu'elle a choisit, jusqu'à sa disparition).

Et en tant qu'enfant nous avons été différents mes frères et moi, même dans nos réactions (peut etre la différence garçon/fille ou l'âge pendant le divorce: ados pour mes frères, et 6ans pour moi) .

Mes frères se battaient, faisaient exprès de tout louper au niveau de l'école, volaient dans les magasins.. Plein de "petites " bêtises mais juste pour attirer l'attention de notre mère qui n'arrivait plus à gérer le quotidien. Moi au contraire j'essayais d'être transparente pour ne pas l'embêter plus.

un jour elle s'est réveillée et à dit stop! Et on a filé chez le psy, tous les 4. Ils nous a écouté longtemps. Chacun avec nos mots.

Et nous avons vu notre mère craquée. Puis il a dit à ma mère de lâcher prise, qu'elle n'était en rien coupable, et que nous, enfants non plus on y était pour rien dans cette séparation . Que les histoires du couple sont une chose, les histoires de famille, une autre.

Et bah crois le, ou non, du jour au lendemain, mes frères ont été exemplaires. Ils pensaient devoir être le chef de famille, voulaient "réveiller" ma mère, lui redonner le sourire en faisant les "pitre"..

Je suis consciente que mon expérience et la tienne ne sont pas très ressemblante, mais juste pour te dire que tes enfants agissent peut être comme ça car ils voient bien que tu ne va plus très bien. Et ne savent pas comment te faire réagir , et te parler.

Un psy de la pmi m'a dit un jour que dès bébé, les enfants savent ressentir notre mal être et agissent comme ils peuvent pour montrer qu'ils existent et qu'ils aiment leur maman.

Tu as pris la bonne décision pour la prise de sang. Un complément en fer, magnésium.. est peut être nécessaire et saura te redonner de l'énergie.
La luminothérapie personnellement est très salvatrice pour moi.

Bon courage.

Hors ligne

#27 31-01-2015 16:40:47

mamamama
Membre
Inscription : 11-08-2011
Messages : 7 506
Site Web

Re : Le burn out maternel

petitboutdemoi59 a écrit :

Je ne veux pas me plaindre,

Au contraire, tu as commencé à le faire ici et tu as bien raison.

Ta mère était sûrement quelqu'un de très courageux, mais je pense qu'elle en a bien bavé et que tu as grandi avec un message très clair "la vie, c'est marche ou crève, et avec le sourire et sans se plaindre"

Tu as eu des tas de bons conseils ici, suis-les, et la première étape est à mon avis de bien intégrer que si, tu as le droit de te plaindre.

Ton épuisement vient peut-être en partie d'une carence en fer, tu as bien le fer sérique ou la ferritine (je ne sais plus) dans ta prise de sang ? Sinon, exige un contrôle de ça.

Gros bisous smile


bon_po10.gif

Hors ligne

#28 31-01-2015 20:01:55

ceci60
Membre
Inscription : 24-06-2009
Messages : 953
Site Web

Re : Le burn out maternel

Bonsoir,

Je te comprends moi je répète les choses tout le temps, mes 2 grands se disputent, chahutent tout le temps, crient quand ils jouent donc le calme j'ai du mal. Mon fils jouent au lieu de se préparer le matin. Il faut toujours courir, les miens ne mangent pas à la cantine.
Par contre étant souvent seule et ayant un mari qui n'  est pas souvent là et quand il est là il sert à rien.
Mon fils faisait du judo mais je l'ai fait arrêté car il faisait l'imbécile au cours, n'écoutait rien à la maison et comme je ne conduis pas les allers retours c'étaient à pied.
Et pour l'instant, mes enfants ne trouvent pas d'activité où je peux les emmener à pied qui leur plaisent.

Par contre, moi ils le savent pas de portable avant le lycée et pas d'ordinateur ou télévision ou tablette dans la chambre, sinon ils ne font que cela, et plus de vie de famille.
Ils auront accès à l'ordinateur familiale et dans notre département ils auront une tablette au collège mais ce ne sera que pour l'école, pas de jeux dessus.

Ils pourront réclamer non c'est non et maintenant j'ai instauré quand je répète trop ils font des lignes au moins ils comprendront et cela les entraine à bien écrire.

Bon courage

Hors ligne

#29 31-01-2015 20:37:38

titibus
Membre
Inscription : 11-04-2011
Messages : 1 402
Site Web

Re : Le burn out maternel

Gaelle2293 a écrit :

Coucou,

Un psy de la pmi m'a dit un jour que dès bébé, les enfants savent ressentir notre mal être et agissent comme ils peuvent pour montrer qu'ils existent et qu'ils aiment leur maman.

J'ai eu besoin aussi de consulter un psy a un moment, car j'étais débordé par mes enfants et en pleine dépression. Et j'avais eu cette réflexion aussi. Le psy m'avait expliqué que pour les enfants, c'est mieux de penser "maman va mal parce que je la fais tourner en bourrique" que "maman va mal et je ne sais pas pourquoi, je n'y suis pour rien". Ils préfèrent penser avoir le contrôle. Çà les rassure.

Alors qu'ils n'y sont pour rien dans la dépression, évidement, mais comme on ne supporte plus rien, forcément...

Bon courage, n'hésites pas à te faire aider, quand on peut plus, on peut plus, c'est tout. Tu as fait le plus dur en l'admettant.

Dernière modification par titibus (31-01-2015 20:39:33)

Hors ligne

#30 02-02-2015 08:58:28

Puzzle
Membre
Inscription : 16-01-2012
Messages : 3 039
Site Web

Re : Le burn out maternel

Coucou petit bout

Comment s'est passé ce week-end ?
J'espère que tu as pu décompresser et avoir un échange constructif avec ton chéri.

Essaie de démarrer zen. Gère l'essentiel, le reste attendra.
La perfection n'existe pas alors inutile qu'on s'évertue a l'atteindre wink

Grosses bizettes et viens te défouler ici big_smile

Hors ligne

#31 03-02-2015 11:31:33

caro52
Membre
Inscription : 26-04-2011
Messages : 6 344
Site Web

Re : Le burn out maternel

des nouvelles ? comment te sent tu? bisou

Hors ligne

#32 03-02-2015 13:04:52

petitboutdemoi59
Membre
Inscription : 27-02-2014
Messages : 226
Site Web

Re : Le burn out maternel

Bonjour,

Merci pour vos messages qui me réconfortent.

Oui, il y a un mal très profond en moi depuis l'enfance, ce n'était pas facile. Dernièrement ma petite sœur m'a annoncé qu'elle quittait son conjoint et qu'en fait elle aimait bien les filles. Bon c'est ma sœur hein, je l'aime, et nous avons parlé de notre enfance, nous avons les mêmes souffrances, et j'ignorais que pour elle s'était pareil, je suis l'ainée et nous avons 7 ans d'écart, j'ignorais qu'elle se souvenait de certaines choses de notre petite enfance.
Je n'ai pas été abusée heureusement, mais j'ai grandi dans un environnement hostile avec des parents en permanence en conflits, je n'ai connu que ça, la violence, la haine ... et aujourd'hui aussi je fais ce métier, c'est pour me protéger des gens et des conflits, cet environnement me rassure.

Samedi je suis allée chez le coiffeur, et je me suis forcée à m'épiler, me maquiller, mais sans en prendre plaisir.
Dimanche je suis restée seule à la maison et j'ai dormi tout l'après-midi, ça m'a fait du bien. Mon conjoint lui est allé manger chez son frère, je n'avais pas envie d'y aller car je n'aime pas les réunions de famille, je suis toujours dans mon coin, à l'ouest, je n'ai pas vraiment réussi à m'intégrer. Et comme le dirais la psy que j'avais vu, je ne fais plus rien si cela ne me fait pas plaisir à moi. J'ai vu la famille pour les fêtes, après les fêtes, ils sont venus à la maison donc j'estime que c'est bon, j'ai fait mon devoir lol !

Hier soir j'avais rendez-vous chez le médecin : verdict, rien niveau santé mais le mot est tombé : DEPRESSION sévère.
Je suis sous traitement, et déjà quelques effets indésirables, mais elle m'avait prévenu c'est l'histoire de 3/4 jours. un médicament le matin pour tenir le coup et un autre le soir pour dormir,

J'ai mis en place un planning de répartition des tâches ménagères suite à vos conseils. Le petit dernier de 3 ans a aussi, son planning et il était tout content et ce matin il a rangé son pyjama, pas de pipi au lit non plus, c'était dans "ses missions".
Mon conjoint aussi je l'ai mis à "l'amende", en lui disant de ne plus se lever 20 mins avant de partir et me laisser seule gérer les enfants le matin. Résultat : tout le monde debout à 7h, déjeuner en famille, et aucune dispute !
Pas de bagarre non plus sur le chemin de l'école, le petit a bien compris sa "mission".
Les nouvelles règles sont accrochées sur le frigo avec les planning de chacun.
Mon ainé s'est rendu compte comme ça que d'habitude c'était moi qui réalisait la totalité des 5 feuilles de "corvées".
J'ai supprimé, tablette, console, ordinateur, qui ne seront que des récompenses et uniquement pour la fin de semaine.
Les sorties sont réduites au samedi dès 14h au dimanche 18h, c'est fini les copains qui viennent frapper à la porte et qui me dérangent quand je travaille. J'ai prévenu ma voisine, mes fils n'iront plus en semaine.

Ce matin je me suis maquillée, j'ai mis une jolie robe, car ouvrir la porte au pe avec une tête d'enterrement, c'est pas pro.

Voilà  pour le moment.

Hors ligne

#33 03-02-2015 13:11:06

petitboutdemoi59
Membre
Inscription : 27-02-2014
Messages : 226
Site Web

Re : Le burn out maternel

Et je n'ai pas posé d'arrêt maladie, pour me booster. Sinon je risque de dormir toute la journée

Hors ligne

#34 03-02-2015 13:20:38

caro52
Membre
Inscription : 26-04-2011
Messages : 6 344
Site Web

Re : Le burn out maternel

bon c'est pas le top mais tu sais ce qui t'arrive et du coup çà aidera ;
pour ta soeur : tu as eu raison de discuter avec elle puisqu'elle ressent la même chose que toi ; qu'elle préfère les femmes ne changera pas ta relation avec elle : vu que tu ne vas pas bien je comprend que çà te choque un peu.

pour tes enfants : tu as bien fait et tu vois déjà le résultat smile

pour la belle famille : faut pas se forcer ; vaut mieux les voir moins souvent mais avec plaisir .

la dépression c'est une maladie assez longue mais je vois que tu ne te laisses pas abattre .

bon courage à toi !! et soigne toi bien

Hors ligne

#35 03-02-2015 13:22:01

Toudou
Membre
Inscription : 22-08-2013
Messages : 653
Site Web

Re : Le burn out maternel

Super c'est déjà un grand pas et en te lisant on sens la volonté de t'en sortir wink


Maman de 4 grenouilles et ass mat de 2 pioupious wink

Hors ligne

#36 03-02-2015 14:07:46

helloElo
Membre
Inscription : 18-03-2014
Messages : 496
Site Web

Re : Le burn out maternel

Bonjour,
Bravo, c'est très courageux de ta part, c'est toujours très difficile de changer une situation.
Tu tiens le bon bout!

Hors ligne

#37 03-02-2015 14:49:43

bidulle
Membre
Lieu : à la campagne
Inscription : 21-03-2008
Messages : 1 846
Site Web

Re : Le burn out maternel

oh tu as fait un grand pas !
pour le coup des affichettes accrochées au frigo tu as regardé super nanny ? super idée en tous cas.

je sais que lorsqu'ils font d'eux même ils prennent conscience de ce qu'on fait....et il ne faut pas oublier de motiver cette petite troupe , même un simple compliment fera plaisir

prends soin de toi, reprends le gouvernail de ta vie, et vogue comme bon te semble....

je t'envois plein de bisous d'encouragements. à très bientôt


la vie est comme un arc en ciel, il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs

Hors ligne

#38 03-02-2015 14:58:23

dragonette
Membre
Lieu : dans ma grotte, sur mon trésor
Inscription : 09-11-2007
Messages : 16 606
Site Web

Re : Le burn out maternel

Coucou, smile
Alors juste un petit conseil.
Laisse aussi un peu la console ou l'ordi le mercredi, une fois les devoirs faits.
Tu leurs dit que s'ils continuent à bien faire les corvées, tu es d'accord pour ce petit supplément. smile Mettre une jolie carotte devant un âne est une façon simple de le faire avancer, bin les enfants et les ados (le mari aussi! tongue ), ça fonctionne très bien.
je te dis ça, pour que tu ne bascules pas  de la liberté totale, à une totale sévérité. smile
Tu sais, je vois que pour mes ados, un petit temps d'ordi ou de console le mercredi est un défouloir pour eux, un moment de jeu qu'ils adorent.
Nos enfants ont beaucoup de contraintes scolaires, il leur faut aussi un peu d'évasion. smile

En tout cas, bravo, tu t'es prise en main, même si tu fais les choses parce qu'il faut les faire, tu le fais, c'est très bien d'avoir pris soin de toi, d'avoir mis de nouvelles rêgles. Et le petit déj pour tous le matin, c'est top aussi.  Tu vas y arriver. smile


605224n7suhdjsno.gif

Hors ligne

#39 03-02-2015 15:04:46

petitboutdemoi59
Membre
Inscription : 27-02-2014
Messages : 226
Site Web

Re : Le burn out maternel

Les affichettes et les plannings je les ai trouvé sur un site de coaching parental, j'ai eu juste à imprimer. Sur le site il y avait, les petites choses qu'ils pouvaient faire en fonction de leur âge.

C'est accroché sur le frigo car c'est la première chose qu'ils font le matin, ouvrir le frigo pour déjeuner...

Mais c'est pas bête super Nany, au début je critiquais les parents, sans me rendre compte que chez moi c'était aussi le "binz", heureusement pas aussi grave qu'à la télé.

Le pire dans tout ça c'est que je suis sensée être une professionnelle de la petite enfance, que je fais ce qu'il y a à faire avec les enfants des autres mais les miens c'est autre chose, c'est paradoxal cette situation.


bidulle a écrit :

oh tu as fait un grand pas !
pour le coup des affichettes accrochées au frigo tu as regardé super nanny ? super idée en tous cas.

je sais que lorsqu'ils font d'eux même ils prennent conscience de ce qu'on fait....et il ne faut pas oublier de motiver cette petite troupe , même un simple compliment fera plaisir

prends soin de toi, reprends le gouvernail de ta vie, et vogue comme bon te semble....

je t'envois plein de bisous d'encouragements. à très bientôt

Hors ligne

#40 03-02-2015 15:12:59

bidulle
Membre
Lieu : à la campagne
Inscription : 21-03-2008
Messages : 1 846
Site Web

Re : Le burn out maternel

petitboutdemoi59 a écrit :

Le pire dans tout ça c'est que je suis sensée être une professionnelle de la petite enfance, que je fais ce qu'il y a à faire avec les enfants des autres mais les miens c'est autre chose, c'est paradoxal cette situation.

on est humaine avant tout, et non des super womens !!


la vie est comme un arc en ciel, il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB