Forums des assistantes maternelles et des parents employeurs

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Charte du forum, Comportement & Modération : cliquez ici
Accèdez directement à l'index articles & infos du forum : cliquez ici
Découvrez : le club privilège - les petites annonces gratuites - les activités et coloriages gratuits

#1 12-03-2008 17:14:29

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

Accident Vasculaire Cérébral


Pour une fois des trucs intelligents à faire suivre !!!

> > > > 1 Les ambulanciers ont remarqué que très souvent lors d'accidents de la  route, les blessés ont un téléphone portable sur eux. Toutefois, lors des interventions, on ne sait jamais qui contacter dans ces listes  interminables de contacts.

Les ambulanciers ont donc lancé l'idée que chacun d'entre nous rentre
dans son répertoire, la personne à contacter en cas d'urgence sous le même pseudonyme.

Le pseudonyme international connu est « ICE » (= In Case of Emergency). C'est sous ce nom qu'il faut entrer le numéro de la personne à contacter, utilisable par les ambulanciers, la police, les pompiers ou les premiers secours.
Lorsque plusieurs personnes doivent être contactées on peut utiliser
ICE1, ICE2, ICE3, etc.

Facile à faire, ne coûte rien et peut apporter beaucoup. 



Si vous croyez en l'utilité de cette convention, faites passer le message afin que cela rentre dans les meurs.

> > > > 2 Accident Vasculaire Cérébral
   
Cela peut servir ! Prenez quelques minutes pour lire ceci et
peut-être sauver une vie .....et contribuer à faire connaître le danger
que représente l'Accident Vasculaire Cérébral.

Lors d'un barbecue, Julie trébuche et fait une chute. Elle affirme aux
autres invités qu'elle va bien et qu'elle s'est accrochée les pieds à
cause de ses nouveaux souliers.

Les amis l'aident à s'asseoir et lui apportent une nouvelle assiette.
Même si elle a l'air un peu secouée, Julie profite joyeusement du reste de
l'après-midi...
Plus tard le mari de Julie téléphone à tous leurs amis pour dire que sa
femme a été transportée à l'hôpital....Julie meurt à 18h.
Elle avait eu un Accident Vasculaire Cérébral lors du barbecue. Si les
personnes présentes avaient été en mesure d'identifier les signes d'un
tel accident, Julie aurait pu être sauvée.



Un neurologue dit que s'il peut atteindre une victime d'AVC dans les
trois heures, il peut renverser entièrement les effets de la crise.
Il affirme que le plus difficile est que l'AVC soit identifié,
diagnostiqué et que le patient soit vu en moins de trois heures par un
médecin.

Reconnaître les symptômes d'un AVC : Poser trois questions très simples
à  la personne en crise :
1. * Lui demander de SOURIRE.
2. * Lui demander de lever LES DEUX BRAS.
3. * Lui demander de PRONONCER UNE PHRASE TRES SIMPLE
(ex. Le soleil est magnifique aujourd'hui).

Si elle a de la difficulté à exécuter l'une de ces tâches, appelez une  ambulance et décrivez les symptômes au répartiteur.

Selon un cardiologue, si tous ceux qui reçoivent cet e-mail l'envoient à
leur tour à 10 personnes, une vie au moins pourrait être sauvée. Merci
à toutes et à tous.


merci cvrine56

Hors ligne

#2 12-03-2008 17:16:05

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

MORT SUBITE DU NOURISSON (MSN) : conférence donnée par la mairie des Essarts le roi (78) en collaboration avec la pmi de Rambouillet : le 21 novembre 2007.
Explications données par un médecin de l’hopital de Clamart qui recueille les enfants et les familles ainsi que les assistantes maternelles ( ou autre personne qui découvre l’enfant).

9 cas sur 10 arrivent avant 6 mois avec un pic à 3-4 mois et pendant le sommeil.
A l’heure actuelle on parle plus de mort inattendue.
C’est un phénomène très brutal et violent pour les parents et pour la personne qui découvre l’enfant.
Il est connu depuis la nuit des temps (dans la bible on parle déjà de mort au berceau). Mais la médecine s‘y penche depuis une centaine d’année seulement et n’a pas trouvé une cause unique à ce phénomène qui est considéré alors comme un accident multifactoriel :
-    problème de maturation
-    problème environnemental : couchage (puisque ca arrive principalement pendant le sommeil), tabagisme passif
-    virose

Les pouvoirs publics se penchent sur le phénomène depuis une 20ène d’année. La prévention que l’on fait depuis environ 13 ans ont donné des résultats très positifs : les chiffres de la mortalité par msn ont chuté de trois quart :
Dans les années 80/90 on comptait environ : 1500 décès par an et de nos jours on compte 350 morts par an…. De nos jours il y a une stagnation et il y a de pays qui ont un taux de mortalite de moitié inférieur au notre et dans les 350, beaucoup sont encore mal couché (sur le ventre).

Donc au vu des chiffres, les pouvoirs publics ne considèrent pas le couchage sur le dos comme une mode.

Quand cela arrive, la plupart du temps, la personne qui découvre l’enfant le trouve dans une position bizarre, mal installe :

Ce qu’il faut faire : (a condition que l’enfant ne soit pas bleu et froid, parce que la c’est trop tard) : les gestes de réanimation du secourisme ( message cardiaque, bouche a bouche, dégagement des voies aériennes, et appeler le 15.

Ce qu’il se passe après l’arrivée des secours : ils prennent le relais en cas de réanimation, ils emmènent l’enfant a l’hôpital.
Des analyses médicales sont faites systématiquement.
Il faut expliquer exactement comment on a trouvé l’enfant : un questionnaire détaillé nous est donné à remplir.

Quelques fois il peut y avoir des suspicions médico-légales : s’agit il d’un bébé secoué ?

Ensuite ils reçoivent les parents : on leur propose une autopsie médicale : ils sont libres de refuser en sachant que le but c’est d’essayer de comprendre : c’est important pour l’avenir même si les parents n’y pensent pas encore a ce moment la… les premiers résultats arrivent une semaine après et les seconds 2/3 mois après… c’est long mais c’est le délai incontournable pour le labo afin qu’il puisse faire toutes les analyses nécessaires.

Les parents peuvent revoir leur enfant après les prélèvements et même l’habiller eux même s’ils le souhaitent.

Ensuite l’équipe médicale essaye de comprendre.

La mort est elle due a une bronchiolite, une infection, une hyperthermie, un accident de literie, un reflux gastro-oesophagien., malaise vagaux, pathologie cardiaque…. On essaye de comprendre l’enchaînement physiopathologique.

La prévention : on ne sait pas à l’heure actuelle repérer quel enfant est à risque.
Mais il y a de signes d’alarme : 1/3 des enfants avaient des signes : ce sont les « sinister symptoms », ou altération de l’état général. : gène respiratoire, fièvre, baisse de la tonicité ou excitation inhabituelle, refus des biberons.

Attention aux gros reflux, aux malaises (perte de connaissance, pâleur ou lorsque l’enfant devient bleu) : tout cela justifie une consultation très très rapide.
Attention aux bébés qui ont vraiment du mal à régler leur température… surveiller pendant les siestes, habiller en conséquence et mettre une température adéquat.
Attention aux gastroentérites et aux déshydratations.

On sait que les msn sont plus fréquentes chez les petits garçons, les bébés hypotrophes (avec un petit poids), chez les jumeaux.
Les msn sont plus fréquentes en hivers (infections virales).

On peut agir sur :

Le tabac : gène la maturation du cerveau, cela va saturer la région du cerveau qui dirige le reflexe de la respiration + irritation des voies respiratoires.

Le couchage

Les facteurs de protection :

Les vaccins
L’allaitement maternel (petit facteur de protection)
Les enfants qui dorment avec une tétine seraient plus protéges


Historique :

Dans les années 70 : on mettait les enfants sur le ventre
Dans les années 85-87 : 80 % des msn étaient des enfants couchés sur le ventre : chez les prématurés, la position ventrale était préconisées.
Dans les années 88-92 : premières études statistiques + première campagne de prévention sur le dos
En 92 : métaanalyse
En 94 : conférence internationale : première campagne en France… sur le danger du couchage sur le dos. : les risques sont multiplie par 13.
Pourquoi : enfouissement dans la literie, hyperthermie ( échange gazeux alteres puisque la moitie de la tête est pose sur le drap : or la tête du nourrisson = 1/3 du poids total du bébé => beaucoup de surface perdue.)
Attention au tour de lit.
Attention : danger de la position sur le côté.

Conseils de base :
Couchage sur le dos
Dans une literie sécurisée
Pas de tour de lit
Pas de peluche
Pas d’oreiller
Pas de couette
T°c de la pièce entre 18 et 20 °c
Pas de tabac

Les nouveaux conseils :

Faire jouer l’enfant sur le ventre : pour qu’il se muscle et qu’il arrive a se dépatouiller lui-même quand il se retourne ou que quelque chose le gene et on anticipe les premiers retournements,  cela limite la plagrocephalie (applatissement du crane) et aide l’enfant avec ses colliques et les rejets.
Utiliser un lit ferme et des coques rigides en voiture.
Attention au gadgets dangereux vendus en commerce
Eviter le co-sleeping : risuqe multiplié par 16 : 35 décès par an.

En ce qui concernent  les fabriquants :
Il y a ceux qui comprennent rien : ex de Ver…et qui vendent des produits dangereux (tour de lit, couette avec des ruban, oreillers pour tous petits)
Il y a ceux qui comprennent et qui marche avec l’angoisse des parents : ex ceux qui vendent des angels care ( ne sert a rien en terme de prévention : car quand un bébé cesse de respirer pendant 20 secondes il n’est pas dit que l’on puisse le réanimer.)
merci patchouli

Hors ligne

#3 12-03-2008 17:16:20

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

voici l'adresse de l'association qui s'occuppe de ce phenomene et des parents concernes : http://www.naitre-et-vivre.org/msn.php

Hors ligne

#4 12-03-2008 17:19:48

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

BCG de sophie56

La suspension de l'obligation vaccinale des enfants par le BCG est entrée en vigueur le 20 Juillet 2007.
Les enfants de moins de 6 ans pris en charge chez les assistantes maternelles sont ainsi dispensés de vaccin.
L'obligation de vaccination est remplacée par une simple recommandation à destination des enfants les plus exposés à la maladie.

Décret n° 2007-1111 du 17 juillet 2007.
J.O du 19 juillet 2007

Hors ligne

#5 12-03-2008 17:20:04

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

J.O n° 165 du 19 juillet 2007 page 12177
texte n° 34

Décrets, arrêtés, circulaires
Textes généraux
Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports


Décret n° 2007-1111 du 17 juillet 2007 relatif à l'obligation vaccinale par le vaccin antituberculeux BCG

NOR: SJSP0758127D




Le Premier ministre,

Sur le rapport de la ministre de la santé, de la jeunesse et des sports,

Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L. 3111-1, L. 3112-1, R. 3112-1 et R. 3112-2 ;

Vu l'avis du Conseil supérieur d'hygiène publique de France du 9 mars 2007,

Décrète :





Article 1


L'obligation mentionnée à l'article L. 3112-1 du code de la santé publique est suspendue pour :

A. - Les enfants de moins de six ans accueillis :

1° Dans les établissements, services et centres mentionnés à l'article L. 2324-1 ;

2° Dans les écoles maternelles ;

3° Chez les assistantes maternelles ;

4° Dans les pouponnières et maisons d'enfants à caractère sanitaire relevant de l'article L. 2321-1 ;

5° Dans les établissements mentionnés aux 1°, 2° et 3° de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles.

B. - Les enfants de plus de six ans, les adolescents et les jeunes adultes qui fréquentent :

1° Les établissements d'enseignement du premier et du second degré ;

2° Les établissements mentionnés aux 1°, 2°, 3° et 4° de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles.


Article 2


La ministre de la santé, de la jeunesse et des sports est chargée de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.



Fait à Paris, le 17 juillet 2007.



François Fillon



Par le Premier ministre :



La ministre de la santé,

de la jeunesse et des sports,

Roselyne Bachelot-Narquin

--------------------------------------------------------------------------------

Hors ligne

#6 12-03-2008 17:25:36

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

Dent cassee
de patchouli


Les chutes sur la machoire entrainent souvent des fractures ou des felures dentaires qui concernent, dans plusieurs cas, les incisives centrales superieures. Une dent ebrechee ne porte pas a consequence mais a terme elle peut se casser et tomber. La perte d'une dent n'est pas anodine, meme s'il sagit d'une dent de lait. Le moindre espace libre sur la machoire va entrainer des malpositions sur l'arcade dentaire au moment de la percee ds dents definitives. Ebrechee, fracturee ou felee, il convient de consulter rapidement un dentiste qui preservera au mieux le capital dentaire de votre enfant.

Hors ligne

#7 12-03-2008 17:25:48

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

dent fracturee : en general, il s'agit d'une fracture horizontale ou oblique de l'incisive. Le dentiste effectuera une radio pour verifier l'etat de la racine (qu'il s'agisse ou non d'une dent de lait) . Si necessaire, il reconstruira la dent a l'aide de resine ou egalisera les angles pour supprimer les petites asperites susceptibles de blesser l'enfant. Atention aux fractures verticales, elles peuvent conduire a la perte de la dent.

Hors ligne

#8 12-03-2008 17:30:56

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

elle est partiellement cassee : si vous retrouvez le petit fragment de dent perdu, recuperez le et placez le dans une petite boite que vous apporterez au dentiste. Apres une radio destinee a verifier l'etat de la racine de la dent, il essaiera de recoller le morceau. Ne vous inquietez pas si la couleur du fragmet est legerement alteree; apres quelque jours la dent entiere retrouvera une couleur uniforme. Si le fragment manquant n'a pas ete retrouve le dentiste peut reconstituer la dent a l'aide d'une resine.

Hors ligne

#9 12-03-2008 17:31:08

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

elle est completement expulsee avec sa racine : il s'agit d'une avulsion dentaire, un accident rare, mais grave. Ne perdez pas de temps : vous n'avez que deux ou trois heures devant vous. Deposez la dent dans un verre propre et rempli de serum physiologique ou dans du lait, et precipitez vous chez e dentiste pour qu'il tente une reimplantation. Le taux de reussite est d'environ 50 %

Hors ligne

#10 12-03-2008 17:42:26

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

pour tout savoir sur les maladies rares (dites orphelines) le site internet du centre de ressources sur les maladies rares gere par l'inserm est a votre disposition (envoyer un mail pour l'obtenir)
au programme : une base de donnee de 4300 pathologies, une encyclopedie en vrant plus de 2000, une repertoire de consultation specialises et des associations de malade en europe

Hors ligne

#11 12-03-2008 19:52:53

Kro
Membre
Lieu : MURET 31
Inscription : 09-05-2006
Messages : 4 582
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

la coqueluche

est une affection bacterienne respiratoire très contagieuse, qui subsite en France malgré la vaccination généralisée. Si la transmission se faisait jdis d'enfant a enfant, ce sont aujourd'hui les adolescents et les adultes qui faute de rappel contaminent les bébés. Une situation préoccupante quan don sait que l'évolution dramatique que peut avoir cette maladie chez les petis de moins de six moi. Les autorites de sante preconisent la vaccination des l'age de deux mois avec des rappels fixes a 16-18 mois et 11-13 ans et recommandes pour les adultes en contact avec des nourissons (parents et professionels)

extrait du magasine "le journal de professionels de l'enfance"

merci patchouli

Hors ligne

#12 19-03-2008 22:35:19

lulu54
MODERATEUR
Lieu : Bénévole pour vous aider
Inscription : 11-02-2007
Messages : 82 444
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

enfant allergique!!!

plan d'accueil individualisé ?

voir ceci :
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/34 … 00417C.htm


                   contacter.un.moderateur@gmail.com

etique12.jpg                                     
                                   ▲ INDEX ALPHABETIQUE ▲

Hors ligne

#13 11-06-2008 07:55:06

lulu54
MODERATEUR
Lieu : Bénévole pour vous aider
Inscription : 11-02-2007
Messages : 82 444
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )


                   contacter.un.moderateur@gmail.com

etique12.jpg                                     
                                   ▲ INDEX ALPHABETIQUE ▲

Hors ligne

#14 17-01-2018 20:47:05

parme
MODERATEUR
Lieu : POUR VOUS ACCOMPAGNEZ
Inscription : 01-02-2007
Messages : 39 357
Site Web

Re : Santé (maladie de l'enfant, MSN, AVC... )

coucou information les assistantes maternelles en font partis https://www.has-sante.fr/portail/upload … -41_83.pdf
<<Nécessité des rappels vaccinaux chez l'enfant Exigibilité des vaccinations en collectivité HAS -
Commission Technique des Vaccinations –Novembre 20179►Admission en collectivité Outre les sanctions pénales encourues par les titulaires de l'autorité parentale en cas de non vaccination,le respect de l'obligation vaccinale des enfants conditionne leur admission en collectivité.L'article R.3111-17du code de la santé publique dispose: "
L'admission dans tout établissement d'enfants, à caractère sanitaire ou scolaire, est subordonnée à la présentation soit du carnet de santé, soit des documents en tenant lieu attestant de la situation de l'enfant au regard des vaccinations obligatoires. A défaut, les vaccinations obligatoires sont effectuées dans les trois mois de l'admission."
Ces dispositions valent notamment pour les crèches, les garderies, les domiciles d’assistants maternels,les écoles et les colonies de vacances.
A+


3203.gif?m=1335001717signat20.gif

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB