Forums des assistantes maternelles et des parents employeurs

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

mot de passe perdu Bonjour, nous venons de changer notre mécanisme de mot de passe.
Pour vous reconnecter, vous devez réinitialiser votre mot de passe.
Pour cela :

#1 23-07-2018 14:42:45

petitboutdemoi59
Membre
Inscription : 27-02-2014
Messages : 226
Site Web

coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

Bonjour es collègues.

Petit ou long post car je n'ai pas trop le moral en ce moment. J'ai l'impression d'avoir été prise pour une poire. Beaucoup d'investissement personnel, émotionnel avec les familles pour rien.
Fin janvier j'ai commencé un contrat avec un bébé de 4 mois, un petit garçon. Il ne faisait que hurler toute la journée, mais lorsque je dis hurler c'est hurler. On dit qu'un enfant ne fait pas de colère, mais je vous jure, c'était hallucinant !! Bref, ça s'est calmé lorsqu'il a commencé à tenir debout tout seul, donc depuis deux mois ça va plus ou moins en fonction des jours.
J'étais toute fière d'avoir tenu le coup, de ne pas avoir eu à démissionner comme l'aurait pu faire certaines de mes collègues. J'ai tenu bon, parfois le soir au bord de l'épuisement.
Sauf que ...il y a un mois la maman m'annonce qu'elle a trouvé une place en crèche. Elle m'a dit que j'étais super comme nounou mais qu'avant de le placer chez moi elle avait fait des demandes et qu'une place était dispo.
Je suis dépitée, si j'avais su je n'aurais pas accepté ce contrat, me voilà le bec dans l'eau, épuisement physique et moral, plus déception d'avoir été un bouche trou.

Ce matin j'apprends par un autre pe, qu'il va mettre sa fille en crèche, car eux aussi ils n'ont rien à me reprocher mais la crèche est sous condition de ressources ... J'avais accepté de baisser mon taux horaire car c'était un gros contrat. Voilà le résultat.
Il me propose de continuer avec moi mais 2 jours semaine. Crotte !! là c'est non, je vais refuser l'avenant. D'autant plus que l'accueil avec cette petite de 2 ans est une vrai catastrophe.
Je vois que chez cette petite y'a quelque chose qui ne va pas : elle ne parle pas, pas maman ni papa, tourne en rond sans arret dans la pièce, a de drôles de manies, hurle quand les autres pe viennent récupérer leurs enfant, reste dans sa bulle et ne joue pas avec les autres enfants, refus de manger, crise de nerf à s'en faire vomir, refus de faire la sieste... Pour moi, y'a un souci mais bon maintenant je vais arrêter de me casser la tête.

Tout ça pour dire que j'ai fait mon maximum, au détriment de ma santé morale, de ma famille, je me suis investi, j'ai percévéré, cherchant la meilleure attitude à adopter vis à vis de ces enfants. Me suis mise en 4.

Je me sens très très seule, dépitée, dégoutée comme de la crotte.

Hors ligne

23-07-2018 14:42:45

partenaire publicitaire:

#2 23-07-2018 15:23:53

caro52
Membre
Inscription : 26-04-2011
Messages : 6 345
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

petitboutdemoi59 a écrit :

Bonjour es collègues.

Petit ou long post car je n'ai pas trop le moral en ce moment. J'ai l'impression d'avoir été prise pour une poire. Beaucoup d'investissement personnel, émotionnel avec les familles pour rien.
Fin janvier j'ai commencé un contrat avec un bébé de 4 mois, un petit garçon. Il ne faisait que hurler toute la journée, mais lorsque je dis hurler c'est hurler. On dit qu'un enfant ne fait pas de colère, mais je vous jure, c'était hallucinant !! Bref, ça s'est calmé lorsqu'il a commencé à tenir debout tout seul, donc depuis deux mois ça va plus ou moins en fonction des jours.
J'étais toute fière d'avoir tenu le coup, de ne pas avoir eu à démissionner comme l'aurait pu faire certaines de mes collègues. J'ai tenu bon, parfois le soir au bord de l'épuisement.
Sauf que ...il y a un mois la maman m'annonce qu'elle a trouvé une place en crèche. Elle m'a dit que j'étais super comme nounou mais qu'avant de le placer chez moi elle avait fait des demandes et qu'une place était dispo.
Je suis dépitée, si j'avais su je n'aurais pas accepté ce contrat, me voilà le bec dans l'eau, épuisement physique et moral, plus déception d'avoir été un bouche trou.

Ce matin j'apprends par un autre pe, qu'il va mettre sa fille en crèche, car eux aussi ils n'ont rien à me reprocher mais la crèche est sous condition de ressources ... J'avais accepté de baisser mon taux horaire car c'était un gros contrat. Voilà le résultat.
Il me propose de continuer avec moi mais 2 jours semaine. Crotte !! là c'est non, je vais refuser l'avenant. D'autant plus que l'accueil avec cette petite de 2 ans est une vrai catastrophe.
Je vois que chez cette petite y'a quelque chose qui ne va pas : elle ne parle pas, pas maman ni papa, tourne en rond sans arret dans la pièce, a de drôles de manies, hurle quand les autres pe viennent récupérer leurs enfant, reste dans sa bulle et ne joue pas avec les autres enfants, refus de manger, crise de nerf à s'en faire vomir, refus de faire la sieste... Pour moi, y'a un souci mais bon maintenant je vais arrêter de me casser la tête.

Tout ça pour dire que j'ai fait mon maximum, au détriment de ma santé morale, de ma famille, je me suis investi, j'ai percévéré, cherchant la meilleure attitude à adopter vis à vis de ces enfants. Me suis mise en 4.

Je me sens très très seule, dépitée, dégoutée comme de la crotte.

désolée pour toi!! Hélas tu n'es pas la seule dans ce cas ; il faut se dire que les enfants ne font que passer dans notre vie : et oui une fois que le contrat est fini on n'a rarement des nouvelles même si parfois on a fait un boulot monstre pour qu'ils soient bien dans leurs baskets . C'est dur surtout quand on a plusieurs départs non prévus ppff
tu as prévenu pour le souci , beaucoup de parents ne veulent pas voir ,la crèche remarquera la même chose hmm

Hors ligne

#3 23-07-2018 15:35:41

jehane
Membre
Inscription : 30-04-2018
Messages : 2 103
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

bonjour

justement on parlait de ce problème de "place en crêche" ce matin avec les collègues et il s'avère qu'à présent on s'aperçoit que les crêches ont bizarrement une place libre quand l'enfant a un an... on a fait le boulot, elles prennent l'enfant plus grand:/
et les parents se tournent beaucoup vers les micro-crêches... honnêtement je ne sais pas comment ils font car quand on voit où elles se situent, le plus souvent dans les ZI .....

j'ai été arrêtée 6 mois, le petit bout que j'ai eu à ses 2,5 mois est revenu ce matin (youpi !!!!! ) il va avoir deux ans, m'a sauté dans les bras et tout cela grâce aux parents qui sont venus me voir pour ne jamais couper le lien.

Il existe différentes familles mais quand on en a plusieurs qui tendent vers le négatif dans notre ressenti, je comprends que l'on est le moral à plat.

Dernière modification par jehane (23-07-2018 15:36:47)

Hors ligne

#4 23-07-2018 18:17:16

lulu54
MODERATEUR
Lieu : Bénévole pour vous aider
Inscription : 11-02-2007
Messages : 82 504
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

hello
c'est pas facile ,faut encaisser ...mais quelque part c'est un boulot ( qui engage certes notre affecte mais ça reste un boulot)

on n'a pas le droit d'en vouloir au P.E de " nous quitter"
la seule chose qui nous engage est un contrat de travail ... le souci étant que l'on s'investit beaucoup .. et peut être même trop
d'ailleurs on le dit souvent sur ce forum il faut savoir prendre du recul...
mais bien sur ces petit monstres ont vite fait de nous voler un bout de notre coeur ... qui s'en plaint ?

mais d'un autre coté ... si je ne vais plus à la supérette du coin ... la vendeuse ne m'en veut pas pour autant lorsque j'y retourne , elle fait son boulot de manière polie , même si je suis infidèle et que pendant un moment je suis allée voir ailleurs ...

donc voilà ... on est trop bon .. certain dirait trop c....
pourtant même si ya des moments douloureux des incompréhension ... des injustice des discordes;
eh ben on continue avec notre coeur car c'est ça  qui fait de nous ce que l'on est ...
après on prend de l’expérience , on prend aussi parfois des gamelles ça nous fortifie ou nous dévie et o passe a autre chose
ainsi va la vie
le principal étant de ne pas garder de la rancoeur, de s'en souvenir peut être pour moins s'attacher si cela est possible ...

mais qu'est ce qu'ils nous usent ces ptis bout !
ces parents !
ces contrats !
ces calculs ... j'oublie les impôts mdr

ben pourtant on est encore là ...

en tout cas nous pour vous écouter ..
allez courage et bisou wink


                   contacter.un.moderateur@gmail.com
etique12.jpg                                   
                                ▲ INDEX ALPHABETIQUE ▲
La Bienveillance est une Qualité et non un Concept  wink

Hors ligne

23-07-2018 18:17:16

partenaire publicitaire:

#5 23-07-2018 20:35:10

zambacristina
Membre
Inscription : 26-11-2013
Messages : 957
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

ha non pas d'accord , bien sûr c'est notre boulot d'accueillir les petits même s'ils partent après, mais il faut considérer que le + fatigant c'est bien quand ils sont très petits, coliques, maux de gencives, etc, difficultés à se séparer et autres et si les parents attendent juste d'avoir une place en crèche après avoir fait l'adaptation et une réponse au mieux des besoins de l'enfant à un rythme familial chez nous pour ensuite les mettre ailleurs il y a de quoi s'indigner pour l'enfant et pour nous qui donnons beaucoup d'énergie pour ces premiers mois difficiles et épuisant parfois ...


Dès le début je parle de l'engagement que l'on prend les parents et moi pour un accueil bien spécifique, qu'ils comprennent bien que je vais répondre aux besoins de leurs enfants , à son rythme de besoins...un accueil qui est différent de celui de la crèche au niveau du calme et de l'observation possible de leur enfant de façon singulière chez moi...

Hors ligne

#6 23-07-2018 20:37:30

zambacristina
Membre
Inscription : 26-11-2013
Messages : 957
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

En tout cas bon courage, je te comprends" petit bout" , je serais moi aussi très déçue et dépité autant pour l'enfant que pour l'engagement et l'énergie que j'ai donné sur ces premiers mois d'accueil!!!

Hors ligne

#7 24-07-2018 11:52:53

petitboutdemoi59
Membre
Inscription : 27-02-2014
Messages : 226
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

Bonjour et merci pour vos réponses, je comprends que les parents voient au mieux de leurs intérêts, c'est normal, je ne juge pas. Là où ça me gène c'est que ces deux familles ne m'ont pas informé de leur projet de départ en crèche. J'aurais forcément accepté un contrat plus "sûr" sur la longueur.
Je suis honnête et totalement transparente avec eux, peut-être trop.
J'ai du mal à comprendre que pour des raisons financières, peut-être pour gagner 100e/mois ou autre, on enlève brutalement l'enfant, on nous dit en formation de répondre aux besoins des enfants. C'est violent pour eux. Enfin bref, je n'ai plus trop à y penser, il sera parti, je passerais à autre chose pis voilà.
La deuxième famille me propose, de garder la petite deux jours semaine au lieu de 5, j'ai signé le contrat le mois dernier. Ils vont me proposer un avenant, mais je vais refuser.
Mais ils savaient il y a un mois à la signature du contrat qu'ils attendaient une place, ça fait un mois que je me triture les méninges pour faire en sorte que ça se passe bien avec cette petite très compliquée. ça promet, l'entrée en crèche. Mais encore une fois ça ne sera plus mon problème.
Dimanche ma belle-mère est venue manger à la maison, et on discutait comme ça sans projet réel, d'acheter une maison commune avec mon compagnon, car on vit dans sa maison. Et elle balance à table "ben nan comment tu vas faire avec ton travail précaire d'assistante maternelle" tu peux pas. Ma mère était choquée, j'avais vraiment l'impression de me sentir comme une merde, pourtant je gagne actuellement correctement ma vie.
Ben ouais c'est sûr comparé au salaire de mon conjoint qui est ingénieur c'est pas comparable. "Et tu vas mettre combien de loyer dans la maison, avec ce que tu gagnes". Bah oui en plus, elle n'a jamais travaillé, elle a élevé ses enfants, elle n'avait pas besoin de bosser, son mari avait une très belle situation.
Franchement non seulement je perds deux contrats, mais en plus, je me fais rabaisser comme pas possible.
Je ne vis rester qu'avec un contrat jusque fin d'année pour digérer tout ça, me syndiquer et blinder les prochains contrats.
La semaine j'ai eu droit à une super réflexion de la petite qui est enrhumée "éloignez votre chat de ma fille, et empêchez le d'aller où notre fille va (canapé ...). car selon moi elle est enrhumée car elle est allergique. Ben là ça a bardé, j'ai dit à la maman qu'avant d'accuser une allergie à cause de mon chat, elle devrait aller voir un allergologue. Je passe l'aspi tous les jours, en plus mon fils étant allergique aux poils de chat et acariens, je traite régulièrement avec un anti-allergène en bombe. La petite est tellement allergique au poils de chat ... que j'en ai chopé sa bronchite, je suis malade comme une bête depuis vendredi soir.
Une allergie n'est pas contagieuse non ? Elle a le nez qui coule jaune et tousse depuis une semaine => allergie nez qui coule translucide, éternuement. Elle a une vilaine bronchite oui et selon mon médecin je l'ai chopé car c'est contagieux.
Enfin voilà, je passe une mauvaise période, dans 10 jours vacances pour 3 semaines (j'ai refusé de rogner d'une semaine sur mes cp et j'ai bien fait, car je vais être au final licenciée).

Hors ligne

#8 24-07-2018 15:33:51

zeta
Membre
Inscription : 13-01-2009
Messages : 6 063
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

Bonjour , ton post est à la fois triste et marrant , alors triste car pour toi perdre deux contrats comme ça c'est pas évident et surtout tu as beaucoup donner de ta personne et on te laisse tomber , mais dis toi que tu retrouveras des parents qui seront content de t'avoir !
marrant parce que quand je lis les réflexions de ta belle mère ça me fait sourire tu devrais la remettre gentiement à sa place elle lui disant que contrairement à elle toi tu ne compte pas sur ton mari pour tout payer et encore moins sur les allocations familliales lol que même si ton travil n'est pas toujours facile tu bosses
non mais laisse toi pas marcher sur les pieds ! et comme on dit la bave du crapau n'atteind pas la blanche colombe lol ,

Hors ligne

#9 24-07-2018 21:45:35

caro52
Membre
Inscription : 26-04-2011
Messages : 6 345
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

la belle mère ! j'en ai eu des réflexions sur mon métier mais je m'en fout , elle en a aussi fait sur mes enfants la par contre je m'en fout moins .

Hors ligne

#10 25-07-2018 08:05:36

katia21
Membre
Lieu : cote d or
Inscription : 13-07-2011
Messages : 2 401

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

Ne vous minez pas pour les reflexions de votre famille, depuis que je suis assistante maternelle, ma propre famille cache ce que je fais aux autres et cache aussi ma venue chez eux.Ma belle famille c est pire ils sont du corps enseignant et donc me le dise carrement que je suis une sous merde. Et bien je  passe outre, je suis fiere de travailler dans les regles et aussi durement parfois.

Dernière modification par katia21 (25-07-2018 10:05:30)


une ancienne !!!!!Qui ne sais pas tout et qui demande à apprendre

Hors ligne

#11 25-07-2018 09:08:46

alexbzh
Membre
Inscription : 27-08-2010
Messages : 8 552
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

Moi, j'essaie de toujours voir la vie du bon côté, le verre à moitié plein smile Quand on te licencie pour la crèche, penses "je trouverai sûrement mieux plus tard". Quand belle-maman parle de la précarité de ton métier, penses "mon salaire n'est pas inutile dans la vie du foyer et j'en suis fière" (si ça se trouve, c'est ton salaire qui paye les vacances de cet été wink ).

Bref, la gratitude dans la vie au quotidien c'est bon pour le moral et l'estime de soi. Parfois, on passe une journée horrible avec les loulous qui n'ont rien écouté... pas grave... on se dit qu'il a fait beau et qu'on a quand même bien profité du jardin par exemple.

Donc, hop, on se remotive à bloc, tu remets des annonces illico sur internet (et tu peaufines le textes pour qu'il soit vendeur et que les futurs pe soient déjà conquis avant l'entretien big_smile ), tu te remets disponible sur la liste du ram...

Hors ligne

#12 25-07-2018 09:30:23

sandh44
Membre
Inscription : 29-11-2011
Messages : 984
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

Et parfois on a des bonnes surprises, je garde un petit garçon de deux ans depuis le mois d'avril, il était en micro crèche avant le déménagement de ses parents.
Là bas il a jamais fait une sieste de plus de 30 minutes l'après midi.
En 15 jours chez moi il a apprit à s'endormir tout seul et à enchaîner les cycles .
Chez lui il faisait pas ses nuits , sa mère finissait dans sa chambre puis ils ont fini par faire comme moi c'est à dire le rassurer, expliquer qu'on est là en cas de soucis mais que chacun dort dans son lit... Là il vient d'enchaîner sa 6 ème nuit sans réveil, les parents sont content.

Il y a peu la maman me demande si j'avais trouvé des enfants à garder pour la rentrée, j'ai expliqué que j'avais eu deux contacts et çà c'est soldé par deux entrées en crèche... Et la elle m'annonce qu'eux même avaient été contacté par la mairie, on leur proposait une place en crèche pour le mois d'août...
Elle a refusé, elle a vu que finalement ici son enfant dort mieux qu'il fait pleins d'activités et de sorties. Après quand les pe voient que l'aspect financier (ce que je peux comprendre aussi) ben ils sont fortement tentés par la crèche.

Hors ligne

#13 25-07-2018 09:44:28

Nannyetplus
Membre
Inscription : 18-02-2013
Messages : 2 829
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

petitboutdemoi59 a écrit :

Dimanche ma belle-mère est venue manger à la maison, et on discutait comme ça sans projet réel, d'acheter une maison commune avec mon compagnon, car on vit dans sa maison. Et elle balance à table "ben nan comment tu vas faire avec ton travail précaire d'assistante maternelle" tu peux pas.

réponses à choix multiples, coche celle qui te correspond le mieux.

- Comme d'habitude, 50 heures et plus par semaines, pourquoi?
- Je vais vendre mon corps pour arrondir mes fins de mois.
- ah, mais ass mat, c'est qu'une couverture. En réalité, je suis à la tête du plus gros traffic de diamants du monde et j'ai un compte secret aux îles caïmans.

Exit la BM....


mini_140131103254422060.gif

Hors ligne

#14 25-07-2018 11:08:17

budulle
Membre
Lieu : partout à la fois
Inscription : 10-01-2014
Messages : 10 619
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

imaginez un instant:

- quand vous demander une demi journée sans solde
- quand vous tomber malade qu'il faut vous faut un arrêt de 3 jours
- quand vous rencontrez des pe qui désespèrent de trouver une ass mat qui accepte de garder leur petit (contrat trop contraignant ou petit contrat péri scolaire ou manque de place chez les ass mat ....)
- quand vous n'avez pas les mêmes cp que les pe du coup ils sont perdus car n'ont personne pour garder leur enfant pendant nos cp
- .......

les parents sont biens dans la mouise !

c'est bien la preuve que l'on est indispensable, utiles !

il faut être fier de notre métier qui certes est parfois difficile, avec les enfants, avec les parents.... mais c'est un beau métier !

on doit en être fier !

"assistante maternelle" ou "auxiliaire de puériculture en crèche"
on fait quand même le même boulot, avec quelques différences certes (car nous on est seul, sans équipe pour nous entourer, ect.....) mais notre but premier dans les 2 cas est de s'occuper des jeunes enfants, de leur éveil, de leur sécurité physique et morale.....

on peut être aussi fier que l'on bosse à la maison ou en crèche, et le regard des autres bah ça malheureusement les mentalités sont hyper dur à changer ! mais soyons fier ! les autres sont pas contents, et alors ....?

En ligne

#15 25-07-2018 12:51:07

alezou
Membre
Inscription : 21-05-2015
Messages : 263
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

Bonjour,

Contre les contrats qui s'arrêtent au mauvais moment, il n'y a pas grand chose à faire, juste essayé de retrouver au plus vite de nouveaux parents ou en profiter pour prendre un peu de temps pour soi et se remettre.

Par contre contre les méchantes réflexions sur notre métier, je demande systématiquement aux parents qui me licencient pour diverses raisons une lettre de recommandation, et j'ai toujours eu de très belles lettres plus ou moins longues et plus ou moins bien écrites mais qui font un bien fou à l'égo. Tu pourrais faire de même et demander aux parents de t'écrire quelques mots sur ton travail auprès de leur enfant et ainsi te faire "mousser" auprès de ta belle-mère.
tu peux aussi faire de l'ironie en la remerciant de l'exemple qu'elle te donne et en lui faisant remarquer que tu vas suivre son avis en te faisant entretenir par son fils !

Hors ligne

#16 12-08-2018 18:53:24

lulu54
MODERATEUR
Lieu : Bénévole pour vous aider
Inscription : 11-02-2007
Messages : 82 504
Site Web

Re : coup de blues, coup de mou, besoin de parler.

budulle a écrit :

imaginez un instant:

- quand vous demander une demi journée sans solde
- quand vous tomber malade qu'il faut vous faut un arrêt de 3 jours
- quand vous rencontrez des pe qui désespèrent de trouver une ass mat qui accepte de garder leur petit (contrat trop contraignant ou petit contrat péri scolaire ou manque de place chez les ass mat ....)
- quand vous n'avez pas les mêmes cp que les pe du coup ils sont perdus car n'ont personne pour garder leur enfant pendant nos cp
- .......

les parents sont biens dans la mouise !

c'est bien la preuve que l'on est indispensable, utiles !

il faut être fier de notre métier qui certes est parfois difficile, avec les enfants, avec les parents.... mais c'est un beau métier !

on doit en être fier !

"assistante maternelle" ou "auxiliaire de puériculture en crèche"
on fait quand même le même boulot, avec quelques différences certes (car nous on est seul, sans équipe pour nous entourer, ect.....) mais notre but premier dans les 2 cas est de s'occuper des jeunes enfants, de leur éveil, de leur sécurité physique et morale.....

on peut être aussi fier que l'on bosse à la maison ou en crèche, et le regard des autres bah ça malheureusement les mentalités sont hyper dur à changer ! mais soyons fier ! les autres sont pas contents, et alors ....?

j'ai cité fin que ton poste soit encadré wink


                   contacter.un.moderateur@gmail.com
etique12.jpg                                   
                                ▲ INDEX ALPHABETIQUE ▲
La Bienveillance est une Qualité et non un Concept  wink

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB