Forums des assistantes maternelles et des parents employeurs

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Charte du forum, Comportement & Modération : cliquez ici
Accèdez directement à l'index articles & infos du forum : cliquez ici
Découvrez : le club privilège - les petites annonces gratuites - les activités et coloriages gratuits

#2 Re : Embaucher une assistante maternelle » 2 contrats et attestation pole emploi » 15-01-2018 14:35:46

Mais comment calculiez vous les salaires depuis janvier?
Vous vous faisiez bien un détail chaque mois de la présence de chaque enfant par jour?

#3 Re : Tarifs, bulletin de salaire et Convention collective » CDD ou CDI » 15-01-2018 14:32:59

Sand2a0 a écrit :

Bonjour,
J'ai rencontré des parents qui cherchaient une assistante maternelle pour leur fille de 8 mois car la leur est en arret pour cause de grossesse difficile.
J'ai pas pensé à leur demander mais du coup ils ne peuvent pas la licencier. Donc si je signe avec eux ce sera obligatoirement un CDD non?
Merci

Bonjour

Oui ce sera un cdd jusqu’au retour de madame xxx à son poste (la maladie peut durer jusqu’au congé mater)
Il faudra mensualiser si cela est prévu de durer plus qu'un mois.
Et salaire minimum au moins le même tarif que l’assmat En titre

#4 Re : Embaucher une assistante maternelle » 2 contrats et attestation pole emploi » 15-01-2018 12:38:41

Non si deux contrats il va falloir forcément 2 attestations pôle emploi car l’assmat A fourni ses 2 contrats à son agence

Vous avez les infos à l’index À « fratrie »
À savoir que certaines agences pôle emploi font tout refaire aux parents 1 bs par enfant depuis début du contrat!!!
Donc à vous de trouver comment répartir les sommes selon les enfants, sur l’attestation employeur car sinon ils vont redemander tous les détails pour vérifier

vous faisiez bien un détail (vous ou l’assmat) Des sommes dues enfant par enfant ?
Si non comment savez vous ou vous en êtes pour le solde de tout compte?

Après je dirai que vu que certaines agences pôle emploi sont beaucoup plus tolérantes que d’autres sur les dossiers assmat, il faudrait que votre Assmat se renseigne à son agence en expliquant son cas et en leur demandant si ils tolèrent une seule attestation pour deux contrats, sans séparer les enfants

#5 Re : Tarifs, bulletin de salaire et Convention collective » tarif » 14-01-2018 20:56:04

marivero a écrit :

bonjour
pour sur le tableau tarif ,horaire ,pour 170h,ça fait 3.00euros net , que en 2017  ça faisait 3.10 euros net, le smic a augmenté donc on doit trouver plus que 3.00€net ,sinon on garde les tarifs de 2017


bonsoir

le tarif selon syndicat n'est disponible que pour 2017 dans l'index
http://forum.assistante-maternelle.biz/ … 2#p2691642

nous n'avons pas encore celui de 2018, dans le post de natho juste en dessous cela concerne un tarif différent édité en 2016, tableur automatique dont vous pouvez modifié le tarif minimum et qui s'incrémente en fonction des volumes horaires

votre tarif est libre, il s'agit d'indications mais en aucun cas d'obligation!
le minimum légal est apssé de 2,11 € net à 2,15 € net par heure

#6 Re : Tarifs, bulletin de salaire et Convention collective » revaluation baisse de cotisation » 14-01-2018 20:50:49

donc ils sont caduques il faut les refaire avec les bonnes indications de charges 2018

#7 Re : Tarifs, bulletin de salaire et Convention collective » revaluation baisse de cotisation » 14-01-2018 13:08:59

gege59 a écrit :

bonjour j'ai 2 contrat qui debute en janvier 2018, ont a deja fait les contrats , es que  je modifie  les contrat ou est ce que c'est  que pour les contrats 2017 merci


bonjour
en faisant vos contrats vous avez tenu compte des nouvelles charges (brut x0,7717 = net) ou vous les aviez rempli sur la base des anciennes charges de 2017?

#8 Re : Pause café » le moral vient d'en prendre un sacré coup » 13-01-2018 22:32:53

1libellule a écrit :

Du coup j'ai fais ma curieuse et ben je dois encore cotiser 96 trimestres! C'est long! Encore 24 ans!

voire même plus, puisque on ne cotise pas forcément chaque année assez pour valider 4 trimestres

#9 Re : Pause café » Taxe d'habitation » 13-01-2018 00:04:53

Elle va être remplacée par une autre taxe, car la taxe d'habitation était jugée injuste... on attend de voir, ça sera à l'horizon 2019/2020

#10 Re : Pause café » le moral vient d'en prendre un sacré coup » 12-01-2018 23:39:00

bonsoir
je suis allée voir les simulations et j'ai pris peur!
je toucherai environ 620 à 780 selon estimations moyennes ou défavorables.

bah oui forcément calcul fait sur les 25 meilleurs années hein!

et je rejoins zambachristina, je ne suis pas sûre qu'on ait toujours assez la pêche passé 60 ans, si il faut attendre la retraite à 65 ans, pour accueillir des bébés et faire les amplitudes horaires que nous avons!!!
Je ne dis pas qu'on est vieilles, passé 60 ans hein, mais je pense déjà que l'on a pas toutes la même santé,
et qu'il faut tellement être opérationnelle et au taquet toute la journée dans notre métier que ça me semble compliqué

#11 Re : Pause café » où qui sont tous ? » 12-01-2018 14:33:31

Super Nanny
C’est suite à ton joli texte pour une auteure que je connais?

#12 Re : Tarifs, bulletin de salaire et Convention collective » IE proratisables » 11-01-2018 09:21:56

Tout est expliqué à l’index
En dessous de 7h50 d’accueil on ne peut prendre moins que le minimum légal qui est de 2,65

#13 Re : Tarifs, bulletin de salaire et Convention collective » pas droit au complément pajemploi pour mon PE » 11-01-2018 09:19:55

Bonjour
Ces heures complémentaires et sup ont été faites sur des journées supplémentaires d’accueil? Si oui il faut ajouter ce nbre de jours aux jours mensualisés

Le plafond pour 2018 est de 38,12 net par jour mensualisé
Vous avez à l’index les chiffres 2017 aussi

#17 Re : Désaccords entre parents et ass. maternelles » comment aider mon ass mat » 09-01-2018 23:24:52

Silmarwen a écrit :

bonsoir,
je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique car mon ass mat risque d'avoir un avertissement et j'aimerai l'aider.

Cela fais 1 an et demi maintenant que je l'emploi et elle est géniale.

Avant les vacances de noël elle a eu un contrôle (d'une dénonciation), au moment où elle partait chercher ma fille à l'école les autre enfants étaient avec son mari. L'école est à 2 min en voiture, nous habitons un petit village.

Les autres comme moi même sommes tjs prévenu si elle confie les enfants à un membre de la famille même pr seulement 10 min et sommes tous entièrement d'accord.

effectivement elle n'a pas le droit de le faire,mais si nous sommes tous d'accord ?

Nous avons tous fais une lettre qui va dans ce sens, mais comment faire pour éviter à notre ass mat d'avoir un avertissement ? et surtt comment savoir qui a fait cette dénonciation ?

Notre ass mat aide vraiment nos enfants dans leur épanouissment et est vraiment à l'écoute des enfants comme des parents. Elle ne mérite pas ça et d'ailleurs elle est tjs complète et a encore des demandes d'autres parents. Je suis sûr que c'est quelq'un de jaloux qui a fait ça, de la méchanceté gratuite...

Merci pour l'aide que vous pourrez nous apportez pour soutenir notre ass mat

bonne soirée

bonsoir
son mari n'est pas agréé, ni d'ailleurs aucun autre membre de sa famille

#18 Re : Pause café » Ils vous en ont parlé, ou c'est vous ? » 08-01-2018 23:35:57

vanillecaramel a écrit :
chris84 a écrit :

voici le lien pour calculer nouveau salaire
à transmettre à vos employeurs s'ils ne l'ont pas déjà reçu

http://www.pajemploi.urssaf.fr/pajewebi … net-a.html


merci pour le lien, 2 centimes de plus de l'heure.

c'est l'Amérique wink

#19 Re : Tarifs, bulletin de salaire et Convention collective » Pôle emploi et petit contrat » 08-01-2018 22:58:32

chachou83 a écrit :

Bonjour,

Je suis un peu perdu avec pôle emploi, comme beaucoup je crois wink

Quand on a des différences de salaire entre nos contrats, et que l'on ne perd que les petits contrats, peut-on avoir tout de même avoir droit à une indemnisation?

Suite à un retrait d'enfant au moment de la rentrée scolaire de septembre 17, je me suis réinscrite à Pôle Emploi.
Pôle emploi m'a réouvert mes droits de fin 2013. Mes droits étaient très très bas à ce moment là.
Du coup je ne touche aucune indemnisation car mes anciens droits sont inférieurs à ce que je touche actuellement.

Je vais probablement avoir un 2ème retrait d'enfant car un des enfants va aussi aller à l'école toute la journée (il n'y va que le matin actuellement). C'est un petit contrat.

Comme je conserve mon contrat principal je ne toucherai toujours pas d'indemnisation? (sachant que la perte des 2 contrats représente + que mon contrat principal).

Vu que mes anciens droits sont très petits, je ne risque pas de les épuiser.

Désolée si ce n'est pas très clair wink

Merci

Bonsoir

si vos droits datent de 2013 renseignez vous pour connaître votre date de déchéance de droits
'tant que vous restez inscrite vous rechargez vos droits, et tant que vous n'épuisez pas ce reliquat vous n'aurez pas de nouveau calcul) sauf que si vous vous désinscrivez et que vous arrivez à la date où vos droits sont déchus
alors lors du prochain licenciement ce seront de nouveaux droits qui seront alors calculés sur vos 12 derniers mois entiers de salaires des contrats perdus

le droit de déchéance c'est votre date d'ouverture de droit + 3 ans+ vos jours d'are à l'ouverture de vos droits (par exemple 3 ans + 730 jours)
demandez à votre agence quand est votre délai de déchéance, afin de vous désinscrire, et vous vous réinscrirez à la perte du prochain contrat

Si par exemple déchéance en février
et perte du contrat début mars 2018, alors vos nouveaux droits seront calculés du 1er mars 2017 au 28 février 2018, et sur cette période seront donc pris en compte les salaires de mars 2017 à août 2017 du contrat que vous avez perdu pour entrée à l'école.
Si recalcul de nouveaux droits, le contrat restant deviendra un contrat conservé et se cumulera intégralement avec vos allocations


autre solution si la déchéance est trop loin, c'est de demander un droit d'option en fonction de la perte de votre contrat, et idem les nouveaux droits seront calculés sur 12 mois entiers
et ici aussi le contrat restant deviendra un contrat conservé et se cumulera intégralement avec vos allocations

#20 Re : Infos & Articles » preavis » 08-01-2018 19:56:37

pour la question de calcul de préavis sur 1 mois calendaire

Edition Tissot sur le droit du travail
"La durée du préavis s’apprécie en semaines civiles et en mois calendaires. Ainsi, un salarié dont vous avez reçu la lettre de démission le 4 septembre et qui doit effectuer un préavis d’1 mois terminera son contrat le 3 octobre en fin de journée "

idem ici
""La Cour de cassation ne s’est pas exprimée sur le calcul du préavis. En revanche, elle a rejeté le calcul en quantième pour le calcul de la période d’essai. Selon elle, « toute période d’essai exprimée en jours se décompte en jours calendaires » (Cour de cassation, chambre sociale, 29 juin 2005, n°02-45701) et « les dispositions de l’article 641, alinéa 2, du nouveau Code de procédure civile, propres à la computation des délais de procédure, ne s’appliquent pas au calcul de la durée d’une période d’essai, laquelle, sauf disposition contraire, commence le jour même de la conclusion du contrat de travail, de sorte que la période d’essai de un mois, renouvelée une fois pour une durée équivalente, ayant commencé à courir le 14 mai 2001 avait expiré le 13 juillet 2001 à minuit  » (Cour de cassation, chambre sociale, 15 mars 2006, n°04-44544).

Par analogie, on peut considérer que la durée du préavis, lorsqu’elle est exprimée en mois, doit être calculée de la même manière que la période d’essai, c’est-à-dire en jours calendaires et non en quantièmes.

    Le calcul en jours calendaires:

Lorsqu’il est exprimé en mois, le préavis se termine la veille du jour dont le quantième correspond au jour de la notification.

Ainsi, pour un licenciement, sauf dispositions conventionnelles ou usages plus favorables, la date de première présentation de la lettre recommandée notifiant le licenciement au salarié fixe le point de départ du préavis (article L1234-3 du code du travail). Peu importe, à cet égard, que le salarié ne retire pas la lettre recommandée, on retient la date de première présentation à l’adresse du destinataire.

Si la date de première présentation de la lettre de licenciement est un samedi, un dimanche, un jour férié ou chômé, le début du préavis est reporté au premier jour ouvrable suivant, par application de l’article R1231-1 du code du travail (Cass. soc. 15 décembre 1977 n°76-41031).

Dans l’hypothèse où la lettre de licenciement est présentée au domicile du salarié un jour ouvrable, par exemple le 11 juin, le préavis d’une durée d’un mois débute le 11 juin  et se termine le 10 juillet; et le préavis d’une durée de deux mois débute le 11 juin et se termine le 10 août.

Si le préavis d’un mois débute le 1er février, il se terminera le 28 ou le 29 février, selon que l’année est bissextile ou non. Si le préavis est de deux mois, il se terminera le 31 mars.

Par application de l’article R1231-1 du code du travail, si le préavis expire un samedi, un dimanche, un jour férié ou chômé, la fin du préavis sera reportée au premier jour ouvrable suivant."

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB